Contrôler les spins pour créer de l’énergie propre

Israël

Actualité
Israël | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique
13 avril 2017

Une molécule d’eau est composée de deux atomes d’hydrogène reliés par un atome d’oxygène. Briser cette molécule afin d’isoler l’hydrogène est au cœur d’un grand nombre de recherches afin de créer une nouvelle source d’énergie propre.

Un des problèmes centraux est que, lors d’un tel processus, un grand nombre de molécules de peroxyde est créé. Ces molécules, composées de deux atomes d’oxygène chacun associé à un atome d’hydrogène, présentent le problème majeur de corroder les électrodes et donc de réduire grandement l’efficacité du processus.

En se basant sur une prédiction théorique, les chercheurs de l’équipe de Ron Naaman à l’Institut Weizmann ont cherché à polariser le spin des atomes d’oxygène. En effet, la création d’une molécule de peroxyde nécessite d’avoir à disposition deux atomes d’oxygène ayant des spins opposés. Afin de polariser le spin, et donc de réduire la création de peroxyde, les chercheurs se sont basés sur leur précédente étude montrant que les molécules chirales, c’est à dire qui sont identiques par symétrie miroir (telles nos mains par exemple), avaient la capacité de polariser le spin des atomes. Ils ont donc enduit les électrodes de peinture réalisée à partir de ces molécules chirales et ont immédiatement remarqué une grande réduction de la production de molécules de peroxyde.

Cette découverte pourrait donc permettre une évolution majeure à long terme pour la production d’une énergie durable.

Sources :

Rédacteur : Fabien Lafont, post-doctorant à l’Institut Weizmann

PLAN DU SITE