Une découverte astronomique !

Irlande

Actualité
Irlande | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
6 septembre 2017

Une équipe de chercheurs internationaux, réunissant notamment la France et l’Irlande, est parvenue à prendre une image extrêmement détaillée de l’étoile Bételgeuse, ce qui permettrait d’en comprendre davantage sur la façon dont la matière des étoiles se transporte dans le milieu interstellaire.

Dr. Eamon O’Gorman, du Dublin Institute for Advanced Studies (DIAS), dont les travaux sont financés par l’agence l’Irish Research Council, et son équipe d’astronomes internationaux ont réussi à réaliser une image très détaillée de la surface d’une étoile, autre que celle du soleil : Bételgeuse.

L’image a été réalisée via le télescope ALMA, radiotélescope le plus grand au monde. Bételgeuse est une célèbre étoile de la constellation d’Orion de type supergéante rouge, et a permis de voir que la température de son atmosphère n’était pas uniforme, ce qui pourrait notamment expliquer comment l’atmosphère se chauffe et la façon dont la matière de ces étoiles se transporte dans le milieu interstellaire. ALMA permet en effet de réaliser des images des caractéristiques des surfaces des étoiles tout en en mesurant leur température. Grâce au radiotélescope, les scientifiques ont pu observer les différences de température, qui pourraient être dues à la présence de champs magnétiques.

L’équipe comprend aussi Dr. Pierre Kervella, astronome au sein de l’Observatoire de Paris, qui a profité de l’annonce de la découverte pour souligner l’importante capacité du radiotélescope, capable de faire des images très détaillées des surfaces des plus grandes étoiles. En effet, Bételgeuse est approximativement 1 400 fois plus large que notre soleil et plus d’un milliard de fois plus grande en termes de volume. Les étoiles évoluent et elles expulsent une énorme quantité d’elles-mêmes dans le milieu interstellaire par l’intermédiaire des vents stellaires. Ces vents contiennent des éléments lourds vitaux que les étoiles fabriquent. Ces éléments sont des ingrédients essentiels pour la génération d’étoiles et de planètes suivantes.
Les résultats de l’équipe ont été récemment publiés dans le journal Astronomy & Astrophysics.

Source : "Irish astronomer Dr Eamon O’Gorman leads international team to make stellar discovery" – Irish Research Council, 27/06/2017 : http://research.ie/2017/06/27/855/

Rédaction : Louise Aupetit – rédaction : louise.aupetit[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE