Mieux contrôler la nutrition des prématurés

Irlande

Actualité
Irlande | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
10 mai 2017

Un nouveau projet de recherche public-privé s’intéresse à la régulation de la nutrition des prématurés nés avec un très faible poids à la naissance.

INFANT, centre financé par Science Foundation Ireland (SFI, une des principales agences de financement de la recherche en Irlande), vient de lancer officiellement le projet de recherche Personalised Nutrition of the Preterm Infant (PiNPoINT). Ce programme vise à développer des logiciels qui aident à la gestion de la nutrition personnalisée de prématurés nés avec un très faible poids à la naissance. SFI investira plus d’un milliard d’euros dans ce projet, le complément des financements viendra de trois partenaires privés internationaux : Creme Global, Danone Nutricia et Fresenius Kabi.

En Irlande, un nourrisson sur seize naît prématurément, soit avant 37 semaines de grossesse. Comme le rappelle l’Organisation Mondiale pour la Santé (OMS), les naissances prématurées peuvent causer énormément de problèmes pour le nouveau-né. Dans le monde, il s’agit même de la seconde cause de décès chez les enfants de moins de cinq ans. En effet, les organes majeurs d’un nourrisson né prématurément n’ont pas suffisamment de temps pour se développer complètement in utero si bien que ce dernier naît avec des risques de problèmes de santé, surtout quand il est né avant 32 semaines. Plus le nourrisson naît tôt, moins son poids à la naissance est élevé, ce qui a des répercussions sur sa santé à la naissance et par la suite. Les nourrissons de moins de 2,5 kg sont classés comme des ‘Low Birth Weight Babies’ (Naissance de Petit Poids). PINPOINT suivra des nouveaux-nés pesant moins de 1,5 kg, ces derniers seraient en effet davantage susceptibles d’avoir des problèmes de santé et nécessiteront des soins spéciaux à l’hôpital.

PINPOINT s’intéresse à l’absence de connaissance autour des besoins nutritionnels de ces nouveaux-nés et cherche à optimiser leur croissance, développement et leur offrir une bonne qualité de vie. Le projet mettra en place une nouvelle stratégie de gestion des nutriments pour ces nourrissons grâce à la collecte et le contrôle de données nutritionnelles en temps réel. Le plan sera établi suivant les résultats de l’étude sur la nutrition pour prématurés BabyGrow, qui quantifie la nutrition et la croissance dans une petite cohorte de prématurés.

Source :
"Partnership announced between INFANT & global partners to explore optimal nutrition for premature infants" – SFI news, 06/04/2017 : http://www.sfi.ie/news-resources/press-releases/partnership-announced-between-infant-and-global-partners-to-explore-optimal-nutrition-for-premature-infants.html

Rédaction : Louise Aupetit – courriel : louise.aupetit[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE