MARIO, le petit robot de compagnie

Irlande

Actualité
Irlande | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
10 mai 2017

Un projet Horizon 2020 a permis de créer un robot de compagnie pour les personnes âgées séniles. MARIO le robot leur permet ainsi de garder leurs capacités en leur apportant un environnement social et psychologique dynamique.

Le 19 mai prochain, le Health Research Board – Trials Methodology Research Network (HRB-TMRN), un réseau réunissant des institutions d’enseignement supérieur autour de la méthodologie des essais cliniques dans le domaine de la santé), situé au sein de la National University of Ireland Galway (NUIG), accueillera le concours Schools Teaching Awareness of Randomised Trials (START), qui réunira des élèves de primaire ainsi que leurs professeurs. Les élèves auront l’occasion de rencontrer Mario, un robot de compagnie créé afin d’aider les personnes qui souffrent de démence et sénilité. Le but est d’atténuer les effets de la solitude et de l’isolement.

Lors de cet événement, le robot pourra montrer au public ses différents talents, tels que jouer de la musique ou encore lire les actualités.
La compétition START, qui fête cette année sa deuxième édition, invite les élèves de C.E.2, C.M.1 et C.M.2 ainsi que leurs professeurs à concevoir, mener et évaluer leurs propres tests cliniques. Ce concours recoupe plusieurs matières enseignées à l’école et sujets qui sont au programme scolaire : les mathématiques, les sciences, l’anglais, l’irlandais, les sciences technologiques de l’information et de la communication, les sciences de la santé.
Le projet MARIO a pour but de permettre aux personnes âgées de maintenir une activité saine et dynamique grâce à des services de soins administrés par des robots. Ce projet a été financé par le programme de recherche européen Horizon 2020, sous la thématique « Challenge sociétal en matière de santé, changement démographique et bien-être ».

Il a été constaté que beaucoup de personnes souffrant de démence peuvent maintenir leurs capacités actives lorsqu’elles sont confrontées à un environnement psychologique et social dynamique. MARIO a pour but d’aider cette population-cible en lui tenant compagnie, en stimulant la sociabilité et en maintenant les liens sociaux. Les personnes démentes sont ainsi amenées à s’exprimer par la parole ou par le biais de nouvelles technologies, d’écrans tactiles. Grâce au robot MARIO, les personnes peuvent écouter de la musique, lire leurs journaux, recevoir des rappels sur les événements à venir et rester en contact avec leurs amis et familles. MARIO est actuellement en phase de test en Irlande, en Angleterre et en Italie où il interagit avec des personnes en milieu hospitalier et maisons de retraite.

Au sujet du projet MARIO, Professeure Dympna Casey, School of Nursing and Midwifery (l’école de soins infirmiers et de la maïeutique) de NUIG affirme que « MARIO a été développé lors des douze derniers mois grâce à des données obtenues directement par des personnes souffrant de démence et qui sont activement engagées à nos côtés afin de nous aider à développer MARIO. Il pourra, grâce à ces informations, répondre au mieux aux besoins des bénéficiaires. Nous sommes très heureux de donner aux élèves l’occasion de rencontrer et de sympathiser avec MARIO ! ».

Sources :

Rédaction : Guillaume Ravier – courriel : guillaume.ravier[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE