« Innovation 2020 » : une nouvelle stratégie pour la recherche

Irlande

Actualité
Irlande | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
10 décembre 2015

Le gouvernement irlandais vient de dévoiler sa nouvelle stratégie à cinq ans qui vise à doubler les dépenses en recherche et développement en Irlande, d’ici à 2020.

Le gouvernement irlandais a dévoilé sa nouvelle stratégie quinquennale pour la science Innovation 2020 , un programme pour la science qui prévoit de doubler les investissements en R&D d’ici à 2020, de 2,9 milliards € à 5 milliards €.

Cette stratégie s’appuie notamment sur un nouveau financement interdisciplinaire que l’Irish Research Council établira dans les deux premières années, qui aura pour but de promouvoir une recherche de pointe dès les premiers stades et qui visera à terme à remédier au déséquilibre dénoncé par certaines des sections de la communauté de recherche, celui entre le financement pour la science et celui pour la création d’emplois. Mais le financement des domaines prioritaires les plus susceptibles de rapporter un bénéfice économique, un des axes de la politique du gouvernement les plus controversés, demeure central dans une stratégie, qui promet aussi de continuer à investir dans l’éducation et l’enseignement supérieur, bien qu’aucune mesure concrète ne soit annoncée malgré les différentes coupes budgétaires de ces dernières années.
Pour atteindre l’objectif de 2,5% du PNB dans les dépenses sur la recherche et le développement chaque année à la fois par les secteurs publics et privés d’ici à 2020, il faudra que la dépense annuelle du gouvernement dans ce domaine soit presque doublée pour passer de 2,9 milliards € à 5 milliards €. Comme le soulignent l’étude Eurostat publiée courant novembre et l’article de RTE News, “New science strategy aims to double R&D funding”, le budget de R&D de l’Irlande est inférieur à la moyenne européenne qui elle-même est assez faible quand comparée à d’autres puissances mondiales. Ainsi, en Israël 4,2% du PNB est consacré à la recherche et au développement contre 1,81% en Irlande.

La nouvelle stratégie cible aussi une augmentation de 30% de l’effectif d’étudiants en Masters de recherche et en doctorats chaque année, pour passer de 1 750 à 2 250. Le nombre de post-doctorants sera de la même façon augmenté de 30%. Innovation 2020 prévoit aussi que l’Irlande entamera des négociations avec des organisations de recherche internationales de pointe, comme le CERN et l’European Southern Observatory, dans le but de les rejoindre.

La part du secteur privé
Cette stratégie a été établie avec l’aide de l’ensemble des ministères. Le secteur privé est vu comme un moteur clé du plan : aujourd’hui deux tiers de la dépense en recherche et développement provient des entreprises. Le plan prévoie de doubler le total du financement par le secteur privé dans la recherche réalisée avec des fonds publics, pour que coûts et bénéfices puissent être séparés. A noter aussi le lancement de la Knowledge Development Box, une nouvelle mesure d’incitation fiscale pour des activités de recherche et développement dans le secteur privé.
Si cette stratégie réussit, le nombre de chercheurs formés dans le privé augmentera de 60% pour passer à 40 000 et le nombre de doctorants dans les équipes de recherche financées par Science Foundation Ireland qui travaillent dans le secteur privé passerait de 25% à 35%.

Sources :

Rédacteur : Louise Aupetit – courriel : louise.aupetit[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE