Découverte d’un gène qui ferait obstacle au cancer du côlon

Irlande

Actualité
Irlande | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
10 mai 2017

La collaboration fructueuse entre l’Université de Nice et le Royal College of Surgeons in Ireland a débouché sur la découverte d’un gène permettant de réduire les risques de décès par cancer du côlon et de diminuer le taux de rechute.

Les travaux d’une équipe franco-irlandaise du Royal College of Surgeons in Ireland (RCSI) et de l’Université de Nice en France pourraient permettre une avancée importante dans le traitement du cancer du côlon. Les chercheurs ont en effet découvert que le gène KCNQ1 était directement lié aux chances de guérison des patients atteints du cancer du côlon. Ce gène produit des protéines dans des membranes cellulaires spécifiques, appelées canaux ioniques.
Quelle relation existe-t-il entre l’expression du gène KCNQ1 et la survie du patient ? C’est ce que l’équipe a voulu comprendre, en s’intéressant à plus de 300 patients atteints du cancer du côlon. Ils ont découverts que les patients ayant une expression la plus élevée du gène KCNQ1 ont des plus grandes chances de guérir et moins de risque de rechute.

Le cancer colorectal est la troisième cause de décès par cancer dans le monde (chaque année, on compte 774 000 décès) et la deuxième en Irlande, avec presque 2 500 personnes diagnostiquées à ce jour. Cette découverte permet une avancée importante dans le développement de thérapies plus efficaces contre le cancer du côlon, qui utiliseraient les propriétés du gène pour cibler spécifiquement le côlon. Elles permettraient également de ne pas exposer d’autres tissus du corps qui ne seraient pas touchés et qui ne demanderaient pas une exposition à la chimiothérapie. Les travaux de l’équipe permettraient par ailleurs de développer de nouvelles méthodes de dépistages fournissant un diagnostic plus précis chez les patients atteints de cancer.

L’équipe de recherche est conduite par Brian Harvey, professeur du Department of Molecular Medicine (RCSI), qui entretient depuis longtemps de très bonnes relations de collaboration avec la France, puisqu’il y a lui-même travaillé. Le fruit des travaux de l’équipe franco-irlandaise est publié dans le journal Proceedings de la National Academy of Sciences (PNAS) aux Etats-Unis.

En savoir plus :
L’article en entier est disponible : www.pnas.org/cgi/doi/10.1073/pnas.1702913114
Source :
"RCSI scientists discover gene that blocks spread of colon cancer" – 19/04/2017, RCSI news : http://www.rcsi.ie/index.jsp?p=100&n=110&a=10733

Rédaction : Louise Aupetit – courriel : louise.aupetit[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE