Conditionner l’éligibilité au financement de recherche au respect de l’égalité des genres

Irlande

Actualité
Irlande | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
9 janvier 2017

Trois des principales agences de financement de la recherche d’Irlande conditionnent dorénavant l’éligibilité à leurs bourses au respect de l’égalité des genres au sein des institutions.

Trois des agences de financement de la recherche ont décidé de faire de l’égalité des genres une condition à l’éligibilité de financement d’ici fin 2019.
Le Health Research Board (agence de financement dans la santé), l’Irish Research Council et Science Foundation Ireland exigeront dorénavant que les institutions d’enseignement supérieur aient adopté les accréditations minimums de la Charte Athena Swan en termes d’égalité des genres d’ici 2019 si ces dernières souhaitent être éligibles aux financements de la recherche. D’ici fin 2023, elles devront avoir obtenu le niveau intermédiaire (« argent ») de la charte pour rester éligible. Le budget combiné de ces trois agences alloué au financement de la recherche est proche des 230 millions d’euros.
A ce jour, les inégalités de genre demeurent très marquées dans l’enseignement supérieur, comme l’a rappelé le rapport National Review of Gender Equality in Higher Education Institutions publié en juin 2016.
Cette initiative veut promouvoir l’égalité des genres dans la recherche, un critère qui figure aussi parmi ceux du programme de financement européen Horizon 2020.

Sources :

PLAN DU SITE