Les chemins de fer indiens se tournent massivement vers l’énergie solaire

Inde

Actualité
Inde | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
19 juillet 2017

Indian Railways, la compagnie publique ferroviaire indienne prévoit d’économiser 6 milliards de dollars sur ses dépenses d’électricité par une transition massive vers l’énergie solaire.

La compagnie publique indienne de transport ferroviaire, Indian Railways, a dévoilé un plan ambitieux de développement de l’énergie solaire visant à réduire son empreinte carbone et ses coûts d’approvisionnement en électricité. Annoncée en mars 2017 par le ministre des Chemins de fer Suresh Prabhu, cette initiative prévoit d’économiser jusqu’à 6 milliards de dollars sur les dépenses d’électricité en amorçant une transition vers l’énergie solaire au cours des dix prochaines années. A terme, Indian Railways devrait réduire sa facture d’électricité de 40 pourcents.

Cet objectif sera atteint si la compagnie publique parvient à générer 1 000 Mégawatts d’énergie solaire d’ici cinq ans. Un objectif réalisable compte tenu de la taille du réseau ferroviaire indien et de la surface importante des terres dont l’Indian Railways est propriétaire. 500 MW proviendront de centrales solaires construites sur les terres inutilisées, et les 500 MW restants de panneaux solaires disposés sur les toits des trains et près de 8 000 gares du réseau.

A ce jour, 23 gares ont été sélectionnées pour un projet pilote, tandis que des appels d’offres sont en préparation pour la construction d’une centrale solaire de 50 MW à Bilai (Chhattisgarh), ou encore à Agra (Uttar Pradesh), où 1000 acres de terrain ont été identifiées.

Près de 250 trains vont également être équipés de panneaux solaires et de batteries, ce qui permettra d’alimenter l’éclairage, la ventilation et la climatisation des wagons et ainsi éviter la consommation de 90 000 litres de fuel par train et par année.

La transition du réseau ferroviaire indien vers le solaire devra cependant tenir compte des contraintes inhérente à cette énergie : sa disponibilité pendant seulement sept à huit heures par jour, et sa dépendance aux conditions météorologiques locales.

D’autres modes de production d’énergie renouvelable sont également envisagés. Suresh Prabhu a déjà annoncé qu’Indian Railways a commencé à produire 26 MW d’énergie éolienne, et des projets de transformation des déchets en énergie sont en cours.

Grâce à sa situation géographique qui lui assure un ensoleillement généreux sur une grande partie de l’année, l’Inde mise fortement sur le développement de l’énergie solaire pour assurer sa transition énergétique. Dans la foulée de la COP21, elle a ainsi lancé conjointement avec la France l’Alliance Solaire Internationale, afin de promouvoir cette source d’énergie et d’en financer le développement.

Sources
‘Solar panels, batteries may power lights and fans on 250 trains’, Economic Times, 6 June 2017
‘Indian Railways draws plan to use solar power at 8,000 stations’, Economic Times, 10 April 2017
‘Indian Railways plans to save Rs 41,000 crore by switching to solar energy’, First Post, 26 March 2017
“L’Inde installe des panneaux solaires sur les toits de 250 trains !”, blog Lumières de la ville, article du 27 juin 2017

Rédacteur
Laurent Glattli
laurent.glattli[at]diplomatie.gouv.fr
Service pour la Science et la Technologie, Ambassade de France en Inde

PLAN DU SITE