Accès rapide :

Wattway une route solaire française, inauguration en Géorgie du site pilote aux Etats-Unis

États-Unis

Brève
États-Unis | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
14 janvier 2017

Partant du constat de la faible utilisation des infrastructures, la Société française Colas, leader mondial dans le domaine des infrastructures de transport et l’Institut National de l’Energie Solaire (INES) ont mis au point un revêtement routier photovoltaïque révolutionnaire nommé « Wattway ». Lancé en France en 2015 après cinq années de recherche, Wattway est maintenant en phase de test en Géorgie, aux Etats-Unis.

En associant les techniques de la construction routière avec celles de la production photovoltaïque, la chaussée Wattway fournit de l’électricité, énergie propre et renouvelable, tout en permettant la circulation de tout type de véhicule. Selon l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise d’Energie (ADEME), 20 m² de dalles Wattway suffisent à alimenter un foyer (foyer français moyen pour 1 000 heures d’ensoleillement/an).

Quelles sont les composantes et les propriétés de Wattway ?

Il s’agit d’une couche de silicium recouverte d’une résine translucide avec des granula de verres. Wattway est étanche aux précipitations grâce à l’encapsulation des cellules de silicium et au boîtier de fonction normalisé IP66 (norme d’étanchéité) qui assure la connexion entre les dalles. Des essais concluants ont été menés avec des chasse-neige. Toutefois, le déneigement de Wattway nécessite plus de précautions de la part du conducteur qu’une route classique.

Le 1er revêtement routier photovoltaïque au monde

Wattway est un revêtement qui s’adapte aux routes prééxistantes ce qui signifie qu’il n’y a pas besoin de travaux de génie civil. Les surfaces pouvant accueillir des dalles Wattway devront répondre à quelques conditions. Elles devront :

  • être enrobées et récentes ;
  • ne pas présenter de fissures, de déformations, ni contenir de l’amiante ;
  • et répondre à un cahier des charges technique et commercial.
    La longévité des panneaux Wattway est comparable à celle d’une route classique (environ 10 ans en fonction du traffic). Si la section est peu utilisée, comme par exemple un parking, les dalles Wattway peuvent avoir une durée de vie autour de 20 ans.

Quelles sont les limites de cette innovation ?

  • La quantité d’électricité produite par les panneaux à plat de Wattway est inférieure à celle produite par les panneaux inclinés. « Pour 300 kW installés, les dalles Wattway produisent 5 à 10 kW de moins que les toitures », explique Jean-Charles Broizat, directeur du projet Wattway.
  • Des tests complémentaires sont en cours de réalisation pour savoir si les panneaux résisteront aux intempéries et aux passages des poids-lourds.
  • Le coût économique de ces panneaux est largement supérieur à celui des panneaux solaires installés sur les toitures. En effet, selon Jean-Charles Broizat, le coût du watt-crête (unité de mesure de l’énergie solaire) est de 17 euros raccordé, contre 1,3 euros pour le solaire en grande toiture, (informations du Syndicat des Energies Renouvelables).

Le groupe Colas envisage de réaliser une cinquantaine de projets Wattway dans l’Hexagone et une cinquantaine à l’étranger. Il est présent notamment aux États-Unis, souvent sous le nom de leurs acquisitions Reeves ou Sloane, qui comptent 4000 employées.

Le 20 décembre 2016 a été inauguré en Géorgie le site pilote Wattway aux Etats-Unis. Ce site s’inscrit dans le cadre d’un projet public-privé en collaboration avec L’Etat de Géorgie et la Fondation Ray C. Anderson. Dédiée à l’innovation pour tester et créer la première autoroute durable au monde, « The Ray C. Anderson Foundation » a invité le groupe Colas à prendre part à un projet public-privé en partenariat avec le Département de Transport de l’État de Géorgie. L’installation de 50 m2 de dalles photovoltaïques Wattway fournira l’énergie qui alimentera le Centre d’information touristique. La production moyenne attendue est estimée à 7000 kWh par an.

Wattway est un des deux projets installés sur « The Ray », portion de 30 km de route, située sur l’Interstate 85 en Géorgie, baptisée en hommage à Ray C. Anderson, entrepreneur et leader de l’industrie durable avec son entreprise, Interface, Inc. « The Ray » a également inauguré, en partenariat avec Kia Motors Manufacturing, Inc, une technologie britannique « WheelRight » qui mesure le niveau d’usure, le sous-gonflage et la profondeur de bande de roulement des pneus. Ce service innovant sera proposé gratuitement aux visiteurs du Centre d’information touristique de Géorgie sans qu’ils aient besoin de sortir de leur véhicule.


Rédactrice :
Sandra Jean, Attachée Adjointe pour la Science et la Technologie, deputy-univ chez ambascience-usa.org
Retrouvez toutes nos activités sur http://france-science.org.

PLAN DU SITE