Accès rapide :

Lancement d’un fonds de 27 millions de dollars dans le domaine de l’intelligence artificielle

États-Unis

Brève
États-Unis | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
28 janvier 2017

Un fonds doté de 27 millions de dollars a été lancé afin de soutenir des projets de recherche et de développement, axés sur l’éthique et la gouvernance de l’intelligence artificielle [1].

Ce fonds, intitulé The Ethics and Governance of Artificial Intelligence Fund, aura aussi pour but de favoriser la compréhension de l’intelligence artificielle auprès du grand public.

En effet, le développement de l’intelligence artificielle soulève de nouvelles questions relatives à l’évolution de la société, au développement de machines intelligentes mais aussi socialement responsables, à la sécurité et la protection des informations, outre des défis et des opportunités que le directeur du MIT Media Lab, Joi Ito [2] évoque à travers l’entretien suivant :

Ces projets impliqueront une communauté scientifique pluridisciplinaire mettant en œuvre des compétences en informatique mais aussi en sciences humaines et sociales (ingénierie, sociologie, philosophie, droit et économie).

Les activités de recherche seront centrées autour des questions morales auxquelles est confrontée la société, en utilisant des algorithmes d’apprentissage pour définir les normes légales et éthiques mais aussi en exploitant des techniques d’analyse statistique pour quantifier l’impact potentiel de l’intelligence artificielle sur différents domaines, comme le marché du travail. Des travaux ont déjà été engagés dans cette voie au sein du Massachusetts Institute of Technology et de l’Université d’Harvard, notamment dans le domaine des véhicules autonomes (complexités morales) et de la robotique (interactions homme-robot).

Ce fonds s’harmonisera avec d’autres initiatives ; on peut citer par exemple le symposium AI Now [3], une conférence dédiée à l’intelligence artificielle. Dans la future édition du 10 juillet 2017, les thèmes liés à l’innovation, l’impact socio-économique et l’intérêt public seront abordés.

Par ailleurs, ce fonds offrira un programme de bourses, the AI fellowship program, identifiera et soutiendra différents projets collaboratifs, et rassemblera avant tout un réseau d’experts dans le domaine.

Reid Hoffman, co-fondateur du groupe LinkedIn, et Pierre Omidyar, fondateur d’eBay, sont à l’origine de ce projet. La Fondation Knight, la Fondation William and Flora Hewlett et Jim Pallotta, fondateur du Raptor Group, ont également participé à la création de cette enveloppe.

Quant au pilotage, il sera pris en charge par le MIT Media Lab et le Berkham Klein Center for Internet and Society (Université d’Harvard), ainsi que par un comité présidé par chaque institution et fondation impliquées, qui s’appuieront sur un groupe de conseillers experts, dont Daniela Rus, professeur et directrice du laboratoire CSAIL (Computer Science and Artificial Laboratory) du MIT, et Max Tegmark, professeur de physique au MIT et co-fondateur de l’Institut Future of Life.


Rédacteurs :

PLAN DU SITE