Une immunothérapie combinée freine la croissance des tumeurs du poumon

Espagne

Actualité
Espagne | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
28 avril 2017

Des scientifiques du Centre de Recherche Médicale Appliquée (CIMA) de l’Université de Navarre ont développé une technique d’immunothérapie qui améliore le traitement du cancer du poumon chez les animaux.

Le principe de l’immunothérapie est de stimuler le système immunitaire pour qu’il reconnaisse et détruise les cellules tumorales. Cette technique a aujourd’hui beaucoup de potentiel en tant qu’outil puissant pour le traitement du cancer du poumon.
Les protéines C5a et PD-1 favorisent la progression du cancer du poumon car elles participent à supprimer l’activité antitumorale des cellules du système immunitaire.
Une équipe de l’Université de Navarre a démontré que le blocage de ces protéines inhibe la croissance de la tumeur du poumon et prévient les métastases chez les modèles animaux. L’objectif est de surmonter la résistance de la tumeur à l’immunothérapie du cancer. Un traitement anti-C5a et anti-PD-1 réduit significativement la croissance des tumeurs du poumon et ses métastases.
Cette étude se révèle donc importante pour une nouvelle approche thérapeutique pour des patients avec ce type de tumeur. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue Cancer Discovery.

Source

“Una inmunoterapia combinada frena el crecimiento del tumor de pulmón en animales”, SINC, 03/04/2017

Référence bibliographique

Ajona D et al. "A Combined PD-1/C5a Blockade Synergistically Protects Against Lung Cancer Growth and Metastasis" Cancer Discovery (marzo, 2017), DOI:10.1158/2159-8290.CD-16-1184

Rédacteur

Elsa Masson - elsa.masson[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE