Un vaccin freine le VIH sans nécessité de médicaments antirétroviraux

Espagne

Actualité
Espagne | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
1er mars 2017

Cinq patients atteints du VIH ont pu contrôler la progression du virus durant quelques semaines grâce à un vaccin sans médicament rétroviral.

Des scientifiques de l’Institut de Recherche du Sida IrsiCaixa, à Barcelone, ont publié les résultats d’un essai clinique. Ils sont parvenus à ce que le système immunitaire de cinq patients atteints du VIH contrôle la progression du virus durant quelques semaines grâce à un vaccin sans avoir besoin de prendre de médicament rétroviral.

JPEG - 110.2 ko
De haut en bas et de gauche à droite : Christian Brander, Miriam Rosàs, Javier Martínez-Picado, Bonaventura Clotet, Sara Morón-López, José Moltó, Beatriz Mothe y Mª Carmen Puertas (Crédits : IrsiCaixa)

Plus précisément, 5 des 13 participants à l’essai qui ont arrêté leur traitement (38,5%) contrôlent l’avancée du virus depuis respectivement 5, 13, 17, 20 et 27 semaines. L’étude, qui est en cours, est réalisée à Barcelone avec le vaccin MVA.HIVconsv administré conjointement avec le médicament Romidepsina.
L’essai a été présenté durant la Conférence sur les Rétrovirus et les Infections Opportunistes (CROI) à Seattle, la plus importante conférence au monde sur l’infection par le VIH/Sida.

Liens d’intérêts

IrsiCaixa

Source

Una vacuna frena el VIH sin necesidad de fármacos antirretrovirales, SINC, 17/02/2017

Rédacteur

Elsa Masson - elsa.masson[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE