Un système informatique qui évalue la fiabilité des objectés connectés

Espagne

Actualité
Espagne | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
2 octobre 2017

Les chercheurs du groupe ‘Network, Information and Computer Security Lab (NICS)’ de l’Université de Malaga ont développé un système informatique qui établit les « normes » nécessaires pour faire confiance à l’Internet des objets.

Les experts ont mis en place une méthode qui permet aux développeurs de services internet de créer des applications de confiance. L’objectif de cette étude est de guider la mise en place d’une méthodologie concrète pour que les utilisateurs se sentent plus protéger vis-à-vis des menaces du réseau.
Les experts ont donc développé un logiciel, adaptable sur tous les systèmes électroniques et basé sur des modèles mathématiques qui en fonction des cas utilisent des indicateurs qualitatifs ou quantitatifs pour évaluer la confiance. Les mécanismes traditionnels de sécurité ne sont pas suffisants car le vol et l’élimination des données sont permanents. Les chercheurs ont publié leurs propositions dans un articule intitulé ‘Modelling trust dynamics in the Internet of Things’ dans la revue Information Sciences.

Les chercheurs ont travaillé principalement sur les paramètres de confidentialité et d’identité. En effet, plus on a des preuves sur l’identité d’une entité plus on est susceptible de lui faire confiance. Cependant, plus on connait de données sur une entité, plus la confidentialité est vulnérable. Un équilibre entre ces 2 paramètres est donc essentiel pour avoir confiance en une entité.
Dans cette première phase d’étude, les experts ont analysé et évalué la confiance sur des exemples réels d’internet des objets pour en améliorer la fiabilité. L’équipe défend la nécessité de développer un outil général qui pourrait s’adapter à tous les objets connectés, indépendamment de ses caractéristiques et sa fonctionnalité.
La première partie de l’étude a été financée par le Ministère de l’Economie, de l’Industrie et la Compétitivité ainsi que par des Fonds européens à travers les projets PRECISE et PERSIST. Une fois que le logiciel sera mis en place et testé, la phase suivante du projet se concentrera sur la formulation de ces politiques de confiance générales basées sur les cas réels afin d’évaluer sa viabilité et son efficacité.

Source

“¿Es fiable el Internet de las cosas ?”, Fundacion Descubre, 18/09/2017

Liens d’intérêt

“Modelling Trust Dynamics in the Internet of Things”

Rédacteur

Cécile Malavaud - cecile.malavaud[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE