Test d’un nouveau système de sauvetage en mer utilisant des drones

Espagne

Actualité
Espagne | Sciences de l’ingénieur : aéronautique, mécanique, électronique, génie civil
4 septembre 2017

Des chercheurs de l’Université de Huelva ont mis en place un dispositif basé sur un véhicule robotisé volant avec un système de contrôle distant pour envoyer le matériel de secours à une personne en danger de noyade. Ainsi le temps de réponse entre la localisation de l’individu et les premiers secours est réduit à quelques secondes.

Des chercheurs du groupe Contrôle et Robotique de l’Université de Huelva ont mis en place un système de sauvetage avec des drones pour les urgences à proximités des côtes. Le dispositif comprend un véhicule robotisé volant équipé de jumelles qui identifient la position de l’accident et qui ensuite transmet le plan de vol à l’avion sans équipage. Celui-ci atteint le point précis où il libère le matériel de secours jusqu’à l’arrivée des sauveteurs. Le drone est également équipé d’une caméra qui permet d’envoyer au poste de secours les images et sons en temps réel de la personne en danger.

Ce fonctionnement automatisé permet une intervention rapide qui ne dépend pas de la géographie et permet donc d’agir dans des zones difficiles d’accès. Le temps d’arrivée d’un secouriste après la localisation d’une personne en danger de noyade est un facteur très important dans la survie de la personne à secourir. Les drones permettent une aide rapide avec le relargage de gilets de sauvetage à gonflage automatique.

Les jumelles du dispositif sont équipées d’un laser qui marque la position par GPS et la distance au poste de secours de la personne en danger. Ces données sont transmises via wifi à un ordinateur qui génère un plan de vol pour l’avion sans équipage qui y va de manière automatique. De tous les drones disposés sur la plage, l’ordinateur détecte le plus proche et lui donne les instructions pour décoller et rejoindre au plus vite le baigneur. Tout ce processus ne prend que quelques secondes.

Les experts ont souligné les difficultés pour connecter tous les dispositifs. D’un côté ils ont configuré le système électronique qui permet aux jumelles de transmettre les informations à l’ordinateur de contrôle. De l’autre côté, ils l’ont synchronisé pour que l’ordinateur trouve l’avion libre le plus proche, ayant un chargement de batterie suffisant…

Jusqu’à maintenant, il n’existait pas de système automatisé pour conduire les drones qui décollaient manuellement. Une autre nouveauté est également l’intégration de la vidéo, qui transmet en temps réel au poste de secours ; le secouriste peut alors choisir avec soin où relâcher les gilets de sauvetages.
Le projet réalise pour l’instant des tests sur un avion unique mais a prévu de réaliser plus de vols d’essais et d’incorporer d’autres drones. Une autre piste d’amélioration du dispositif est l’utilisation de panneaux solaires.

Source

“Nuevo sistema de salvamento con drones para operar en la costa”, SINC 01/08/2017

Rédacteur

Cécile Malavaud - cecile.malavaud[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE