Des prolongements inconnus de la grotte de Lascaux découverts grâce à une méthode de traitement d’images géophysiques

Espagne

Actualité
Espagne
4 septembre 2017

Des scientifiques de l’Université d’Oviedo en collaboration avec une équipe de l’Université de Bordeaux ont créé un algorithme pour améliorer les modélisations géophysiques des études souterraines. Grâce à ce modèle mathématique, ils ont pu déterminer la structure géologique et géophysique de la grotte française de Lascaux, qui pourrait contenir des cavités encore inconnues.

Une équipe de scientifiques des Universités d’Oviedo et de Bordeaux ont mis au point une méthode de traitement des incertitudes des images utilisées pour étudier le sous-sol, qui permet de cartographier les cavités de la grotte de Lascaux, dont certaines seraient encore inconnues.

Les techniques de visualisation classiques du sous-sol génèrent des figures, des entités qu’il est nécessaire d’écarter. Pour cela, l’image est segmentée et il est attribué une probabilité d’existence à chaque région. La méthode mathématique utilisée dans le traitement des données est comparable à celle opérée lors de la détection de cancer, par TDM. L’image des résultats apparait interprétée et indique au médecin les zones qui possèdent une plus forte probabilité d’être affectées. Dans cette étude, la méthode est similaire mais appliquée sur le massif karstique de la grotte de Lascaux, dont la formation est due à la dissolution de la roche induite par les transferts d’eau légèrement acide. La technique utilisée est la tomographie électrique. Des courants sont injectés dans le sous-sol et on mesure les potentiels de surface obtenus. A partir de ces données, une image de la structure géo-électrique est produite par la cartographe de la résistivité et des conductivités électriques des matériaux présents.

L’objectif est de visualiser les canaux d’alimentation de la grotte et comprendre les anomalies de CO2 mesurées, alors que celle-ci est fermée au public depuis 1966. De telles anomalies seraient créées par un prolongement de la grotte en profondeur, rempli d’argile et de matières organiques. Par ailleurs, les algorithmes utilisés dans cette étude permettent de localiser de potentielles cavités d’origine karstique inconnues jusqu’à maintenant.

Cette technique a plusieurs applications géotechniques et environnementales ; comme la surveillance des effets de la contamination saline des aquifères côtières due à la surexploitation des ressources et la surveillance des décharges. Les équipes impliquées dans ce projet travaillent également sur ces thématiques. Les applications éventuelles de ces algorithmes à la médecine que cela soit pour la détection de cancers précoces, les maladies rares ou neurodégénératives sont actuellement à l’étude.

Source

“Un algoritmo diseñado por españoles permite analizar la cueva de Lascaux”, SINC, 26/06/2017

Rédacteur

Cécile Malavaud - cecile.malavaud[a]diplomatie.gouv.fr

Crédits : Universidad de Oviedo

PLAN DU SITE