Juillet-Août 2017 : Brèves sur l’Arctique et le Groenland

Danemark

Brève
Danemark | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
31 août 2017

Compilation de brèves issues des "Tweets" de la veille scientifique et technologique du Danemark (@IFDScience) sur l’Arctique et le Groenland.

La découverte des plus anciennes traces de vie sur Terre validée par des chercheurs danois

Deux chercheurs de l’université de Copenhague (Tue Hassenkam, maître de conférences au centre de nanoscience, et Minik Rosing, professeur au muséum d’histoire naturelle) ont confirmé dans un article paru dans Nature avoir découvert des traces de vie dans un morceau de roche vieux de 3,7 milliards d’années. Il s’agirait des plus anciennes jamais trouvées sur Terre. La découverte de cette roche remonte aux années 2000, mais de nouvelles méthodes de mesure ont permis de valider l’identification des traces de vie, très abimées par les conditions extrêmes auxquelles elles ont été exposées durant toutes ces années.
“UCPH scientists confirm the oldest life on earth”, Anders Fjeldberg, University Post, 03/08/2017, https://uniavisen.dk/en/ucph-scientists-confirm-the-oldest-life-on-earth

Une nouvelle espèce préhistorique d’amphibien géant découverte au Groenland

Des chercheurs de l’université de Copenhague ont découvert au sud-est du Groenland une nouvelle espèce d’amphibien, semblable à une salamandre, d’environ 2,50 m de long. Cet animal aurait vécu il y a 210 millions d’années. À cette époque, le Groenland faisait encore partie du supercontinent, la Pangée. Il s’agissait d’une zone montagneuse au climat subtropical où vivaient dinosaures et autres espèces. De nombreux fossiles avaient ainsi déjà été retrouvés au Groenland. Cette nouvelle découverte va permettre aux scientifiques de mieux comprendre comment les espèces se sont propagées sur le supercontinent. Elle semble déjà indiquer que, lorsque les continents s’écartaient, des amphibiens groenlandais auraient migré vers l’Europe plutôt que vers l’Amérique du Nord, pourtant plus proche géographiquement, pour des raisons uniquement climatiques.
“A 210 million years old skull found in East Greenland tells a story of a gigantic salamander-like amphibian sporting a set of large fangs”, Lise Brix, Science Nordic, 07/07/2017, http://sciencenordic.com/extinct-species-giant-amphibians-discovered-greenland


Auteurs  : Alexis David (ad[a]institutfrancais.dk), Nathalie Avallone (na[a]institutfrancais.dk)

PLAN DU SITE