Juillet-Août 2017 : Brèves en médecine, santé, pharmacie, biotechnologie

Danemark

Brève
Danemark | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
31 août 2017

Compilation de brèves issues des "Tweets" de la veille scientifique et technologique du Danemark (@IFDScience) en médecine, santé, pharmacie, biotechnologie.

Les fumées de bougies aussi dangereuses que celles des diesels

Une étude menée par des chercheurs de l’institut de santé publique de l’université de Copenhague montre que les particules contenues dans les fumées de bougies seraient au moins aussi dangereuses pour la santé que celles issues des gaz d’échappement des véhicules diesel (les particules de ces deux sources ne sont pas toutes de même nature, seuls leurs impacts globaux sur la santé étaient comparés). Ces particules peuvent déclencher des réactions inflammatoires, endommager les cellules des poumons, être la cause de cancers ou augmenter les risques de maladies cardiaques. Les résultats restent cependant à relativiser : les tests n’ont été conduits que chez des souris, en les soumettant à des concentrations de particules bien plus élevées que celles auxquelles les humains sont réellement exposés.

“Candle particles might be just as harmful as diesel fumes”, Thomas Hoffmann, Science Nordic, 11/07/2017, http://sciencenordic.com/candle-particles-might-be-just-harmful-diesel-fumes

Un nouvel accélérateur de particules pour la radiothérapie au CHU d’Aarhus

Un nouvel accélérateur de particules, également connu sous le nom de cyclotron, a été installé en juin au centre national de thérapie par particules du CHU d’Aarhus. Cet équipement permettra de générer les particules nécessaires à la fabrication de traitements par radiothérapie pour le cancer. À terme, il pourra produire 30 000 traitements par an, soit la quantité requise pour environ 1 200 patients. Sa construction ainsi que des tests vont cependant durer encore plus d’un an. Le centre devrait accueillir ses premiers patients à partir d’octobre 2018. Son coût s’élève à environ 108 millions €, dont 38 pour le seul accélérateur de particules. La Fondation Møller a financé le projet à hauteur de 34 millions €.
“Particle accelerator in place at Skejby”, Anne Westh, Aarhus University News, 15/06/2017, http://newsroom.au.dk/en/news/show/artikel/partikelaccelerator-paa-plads-i-skejby/


Auteurs  : Alexis David (ad[a]institutfrancais.dk), Nathalie Avallone (na[a]institutfrancais.dk)

PLAN DU SITE