L’Institut national des sciences et technologies d’Ulsan (UNIST) va développer une nouvelle génération d’intelligence artificielle

Corée du Sud

Actualité
Corée du Sud | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
11 septembre 2017

Le ministère des Sciences, des Technologies de l’information et de la communication (MSIT) de la République de Corée, a commandé un projet de recherche en intelligence artificielle pour mieux comprendre le processus de prise de décision humain.

L’Institut national des sciences et technologies d’Ulsan (UNIST) a annoncé avoir été sélectionné pour mener le développement de la future génération d’intelligence artificielle (IA), dans le cadre du projet stratégique national d’intelligence artificielle. Le but de ce projet, commandé par le ministère des Sciences, des Technologies de l’information et de la communication (MSIT), est de comprendre le processus de prise de décision humain en utilisant l’intelligence artificielle. Bien que les avancées dans ce domaine soient très prometteuses et laissent entrevoir la possibilité d’assister et d’améliorer la prise de décision, les systèmes d’IA actuels n’arrivent pas encore à expliquer la façon dont ils arrivent à un résultat calculé à partir de données réelles. L’équipe de chercheurs espère être à l’origine d’une avancée majeure dans le domaine de l’IA spécialisée, dans des domaines tels que le diagnostic clinique, les transactions financières et les prédictions boursières.

Le Pr. CHOI Jaesik, de l’école d’ingénierie électrique et informatique de l’UNIST, est à la tête du projet, en collaboration avec les établissements suivants : l’hôpital Severance de l’université Yonsei, l’Institut des sciences et technologies avancées de Corée (KAIST), l’université de Corée (KU), et la société privée israélienne Altris Co. Ltd. L’équipe de recherche a réussi à lever 15 milliards de wons (soit un peu plus de 11 millions d’euros) auprès du gouvernement de la République de Corée, pour une durée de cinq ans. La ville d’Ulsan propose aussi de participer au financement du projet à hauteur de 400 millions de wons (près de 300 000 euros). Elle s’intéresse particulièrement à cette étude dans le but que ses entreprises soient plus réactives et plus compétitives en analysant et en prédisant les fluctuations des prix des matières brutes.

L’IA est l’une des thématiques majeures des projets de recherche et développement (R&D) nationaux. La liste de ces thématiques de R&D a été mise en place lors de la réunion stratégique pour les sciences et la technologie de 2016 par le MSIT, en vue de la quatrième révolution industrielle. Avec l’IA, cette liste inclut : les véhicules autonomes, les matériaux légers, les villes connectées, la réalité augmentée et la réalité virtuelle, la médecine de précision, les médicaments bioactifs, la capture et l’utilisation du carbone, ainsi que les poussières fines.

Source : ici

Auteur : Pôle scientifique et universitaire - Ambassade de France en Corée du sud | kim.picard-chaibi[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE