Des chercheurs Sud-coréens developpent une peau artificielle dotée de sensibilité

Corée du Sud

Actualité
Corée du Sud
15 mai 2017

Un groupe de scientifiques coréens a développé une peau artificielle dotée de sensibilité, qui pourra être utilisée en robotique et dans de nombreux domaines.

L’équipe menée par et Kim Do-hwan, de l’Université Soongsil et Jung Hee-tae de l’institut des sciences avancées et de la technologie (KAIST) a co développé cette peau artificielle extensible et ultrasensible, à partir de la peau des mammifères.

Les scientifiques se sont inspirés du mécanisme de détection tactile de la protéine Piezo2, présente dans les cellules de Merkel, au sein de l’épiderme de la peau animale.

La peau artificielle permettra une identification de la voix, un suivi de la santé et une mesure de la pression. Elle est sensible à un large spectre de pression, ce qui pourra mener a de grandes avancées en soft robotique, sous-catégorie de la robotique qui concerne des robots non rigides, construits à partir de matériaux déformables, telle que la gomme ou la silicone.

La peau pourra ainsi être utilisée dans des secteurs variés, tels que les robots chirurgicaux, et les robots utilisés dans le domaine de la santé, qui nécessitent une interface tactile avec les humains, les robots utilises pour l’environnement ou d’autres secteurs tels que les opérations de recherche et de sauvetage.

Article scientifique :
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/adma.201605973/full

Source :
Korea Herald http://www.koreaherald.com/view.php?ud=20170404000209

Auteur : Pole scientifique et universitaire - Ambassade de France en Corée du sud | elsa.cuinet[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE