Les mineurs du Bitcoin majoritairement implantés en Chine

Chine

Actualité
Chine | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
16 mars 2017

Le Bitcoin connait un essor tout particulier en Chine, où se concentre une grande partie de la puissance de calcul nécessaire au fonctionnement du système monétaire basé sur la technologie de la Blockchain. Les opérations de « minage » se sont même développées dans des régions rurales du Sichuan, au plus près des zones de production d’énergie électrique.

Le minage est une activité consistant à apporter la puissance de calcul nécessaire pour crypter les données du réseau Bitcoin. Cette activité induisant une dépense d’électricité conséquente, les mineurs sont rémunérés, en monnaie virtuelle Bitcoin, pour leur travail. Il est relativement aisé de démarrer l’activité de minage puisque la technologie est libre et des solutions prêtes à l’emploi sont à disposition. La véritable difficulté réside plutôt dans le fait de rendre l’activité profitable.

Les lieux disposant d’une énergie à bas coût ont donc forcément un avantage direct. Ainsi, de larges « mines » de Bitcoins sont localisées sur le territoire de Leshan, dans la province du Sichuan, une ville pourtant loin d’être associée à première vue aux technologies digitales émergentes. Cette zone propose un prix d’environ 0,5 RMB par kilowatt (0,07 euros) pour l’utilisation de l’électricité durant la saison des pluies. C’est moins de la moitié du prix pratiqué dans les grandes métropoles du pays telles que Pékin, où le prix de l’électricité pour une activité commerciale monte à environ 1.28 RMB (0,18 euros) par kilowatt.

Les ressources hydroélectriques du Sichuan sont riches et, durant la saison des pluies, la production des stations est supérieure à la consommation. L’utilisation de cette énergie pour le minage des Bitcoin permet donc de limiter les pertes. Ainsi, près de 10 000 machines destinées à cette activité serait actuellement raccordées au réseau électrique du Sichuan. Le plus grand centre regroupe à lui seul plus de 5 800 ordinateurs et génère en moyenne 27 Bitcoin par jour. 60% des coûts de fonctionnement d’une telle structure proviennent directement de la consommation d’énergie.

Cependant, l’opportunité offerte par les faibles coûts énergétiques induit aussi une part de risque, puisque la profitabilité de l’activité dépend de la saisonnalité de la production d’énergie et des conditions climatiques. De plus, la volatilité du cours du Bitcoin et les réglementations parfois contraignantes sont des facteurs pouvant influencer à la fois positivement et négativement le résultat annuel.

Sources

http://technode.com/2017/02/27/bitcoin-mining-sichuan-cheap-power/

En savoir plus

http://www.bbc.com/news/business-39149475
https://www.bitcoinmining.com/fr/

Rédacteur

Florent ANON : florent.anon[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE