Les entreprises chinoises ont soumis un nombre record de demandes de brevets en Europe en 2016

Chine

Actualité
Chine | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
25 avril 2017

Au cours de l’année 2016, les entreprises chinoises ont effectué 7 150 demandes de brevets auprès de l’European Patent Office (EPO), soit une augmentation de 24,8 % par rapport à l’année 2015. Ces chiffres placent la Chine en sixième position des pays adressant le plus de demandes de brevets et lui allouent la plus forte progression sur l’année.

Avec la mise en application de nouvelles mesures pour améliorer sa productivité, l’EPO a accordé en 2016 un total de 96 000 brevets, ce qui représente une augmentation de 40 % par rapport à l’année 2015. Sur la même période, le bureau a par ailleurs enregistré un niveau sans précédent de demandes de brevets européens, 296 000, soit 6,2 % de plus qu’en 2015. 5% de ces demandes proviennent d’entreprises chinoises. Ces dernières se sont vues accorder en 2016 un total de 2 513 brevets, soit moins de 3% du nombre total de brevets décernés sur l’année par l’EPO.

Le groupe Huawei Technologies est à lui seul responsable de 2 390 demandes de brevets. Il représente la deuxième plus grande quantité de dossiers déposés, après l’entreprise Philips (2 568 demandes). En seulement 3 ans, le groupe Huawei est passé de la 11ème à la 2ème place dans le classement du nombre de demandes effectuées auprès de l’EPO. Parmi les autres acteurs chinois les plus importants en nombre de demandes, on trouve ZTE, le groupe Alibaba, Xiaomi, BYD et le groupe Haier.

Selon Benoît Battistelli, président de l’EPO, l’augmentation du nombre de demandes de brevets par les entreprises chinoises reflète à la fois l’augmentation de leurs activités en Europe, mais aussi le fait que la Chine souhaite se positionner de plus en plus comme pays d’innovation. Par ailleurs, on observe aussi une forte diversification des secteurs dans lesquels les demandes sont effectuées. La technologie chinoise s’exporte toujours plus et les entreprises chinoises apprennent progressivement à maitriser les lois de protection de la propriété intellectuelle pour leurs activités en Europe.

Sources

https://www.epo.org/news-issues/news/2017/20170307.html
http://www.chinadaily.com.cn/business/tech/2017-03/09/content_28485539.htm

En savoir plus

http://documents.epo.org/projects/babylon/eponet.nsf/0/DAE6565FA1ED3675C12580D800583B47/$File/epo_annual_report_2016_infographic_en.pdf

Rédacteur

Florent ANON : florent.anon[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE