Lancement à venir de six nouveaux satellites de communication

Chine

Actualité
Chine | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
28 février 2017

Dans une volonté d’expansion de son réseau national de communication sans fil, la Chine lancera en 2017 un total de six satellites de communication, présentant des avancées notables par rapport à ceux déployés actuellement. Ils devraient notamment permettre d’augmenter la capacité du réseau et de proposer un accès internet aux passagers des trains à grande vitesse et les voyageurs aériens. Les deux premiers d’entre eux seront lancés respectivement en avril et en juin.

Nommés Shijian-13 et Shijian-18, ces deux satellites sont développés par la China Academy of Space Technology (CAST). La mise en orbite du premier – Shijian-13 – sera effectuée en avril 2017 par une fusée Longue Marche 3B, depuis la base de lancement de Xichang dans la province du Sichuan. Le satellite de 4,6 tonnes devrait rester en orbite géostationnaire à 36 000 kilomètres de la Terre pendant une durée de 15 ans. Il est équipé d’un système de communication en bande Ka, capable de transmettre 20 gigabits de données par seconde. C’est le plus haut débit déployé par la Chine à ce jour.

En juin 2017, Shijian-18 viendra compléter la constellation satellitaire chinoise. Basé sur la nouvelle génération de plateformes DFH 5, il sera lancé par une fusée Longue Marche 5 depuis la base de Wenchang, dans la province du Hainan. A lui seul, ce satellite représentera près de la moitié de la capacité de transmission de l’ensemble des satellites chinois actuellement en service. Il permettra, entre autres, d’améliorer la connexion internet et l’accessibilité au réseau sur l’ensemble du pays.

Selon Wang MIN, directeur adjoint de l’Institute of Telecommunication Satellite, la Chine prévoit de déployer d’ici 2025 une importante constellation de satellites intégrant des technologies de communication avancées, basés sur les plateformes DFH 4 et DFH 5. Une fois l’objectif atteint, la population devrait ainsi pouvoir accéder à un réseau sans fil haute qualité sur l’ensemble du territoire, et notamment accessibles aux passagers des transports ferroviaires et aériens.

La CAST a par ailleurs déjà réalisé 7 satellites de communication pour d’autres pays dont le Pakistan, le Vénézuéla ou encore le Laos, et devrait prochainement lancer la réalisation de 10 nouvelles unités destinées au marché extérieur. Cependant, les dirigeants de l’agence spatiale chinoise restent conscients d’un certain retard à rattraper pour atteindre un niveau technologique équivalent à celui des grands acteurs européens et nord-américains.

Sources

http://www.chinadaily.com.cn/china/2017-02/17/content_28234069.htm
http://www.ecns.cn/2017/02-17/245734.shtml
http://news.xinhuanet.com/english/2017-02/17/c_136065211.htm

Rédacteur

Florent ANON : florent.anon[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE