Signature de 14 accords de coopération scientifique et universitaire entre la France et le Québec

Canada

Actualité
Canada | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
5 juillet 2016

La France et le Québec renforcent leurs partenariats dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche, avec la signature, les 16 et 17 juin derniers, de 14 accords de coopération dans de nombreuses thématiques de recherche liées à des enjeux fondamentaux pour les années à venir : nanotechnologies, mathématiques, informatique, environnement, climats nordiques, etc…

Les représentants français et québécois des 12 établissements concernés par ces accords se sont réunis à Montréal, Québec et Sherbrooke pour procéder aux signatures.

Montréal

Illust: Alain Fuchs, préside, 160.4 ko, 854x640
Alain Fuchs, président du CNRS accompagné de la ministre québécoise Mme Dominique Anglade, du consul général de France à Québec, M. Nicolas Chibaeff et des dirigeants d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche québécois et français signataires du renouvellement des 3 UMI- Crédit photo : Ornella Bersanetti / MAEDI
Crédit : Ornella Bersanetti / MAEDI

Le président du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), Alain Fuchs, et ses partenaires français et québécois ont formalisé la création de six nouveaux Laboratoires internationaux associés (LIA) et le renouvellement des trois Unités mixtes internationales (UMI) implantées au Québec. L’ensemble de ces accords ont été signés à l’issue de la conférence : « Les Unités mixtes internationales du CNRS : la force des collaborations franco-québécoises en science », qui s’est déroulé en présence de Mme Dominique Anglade, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, ministre responsable de la Stratégie numérique de la province du Québec. Ces ententes traduisent la vitalité des relations entre les deux pays dans le domaine de la recherche et positionnent le Québec dans le premier cercle des partenaires du CNRS et, au-delà, de la communauté scientifique Française.
Pour en savoir plus :
https://quebec.consulfrance.org/Visite-de-M-Alain-Fuchs-signature-de-neuf-accords-de-cooperation-entre-le-CNRS

Le Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CERIUM) et le Centre de recherches internationales (CERI) de Sciences Po (IEP de Paris) ont lancé une nouvelle chaire d’enseignement et de recherche commune en affaires internationales. Elle permettra de développer des programmes de recherche conjoints, de former des étudiants aux cycles supérieurs et de faire rayonner la recherche francophone sur les enjeux internationaux grâce à l’organisation de séminaires, conférences et colloques.
Pour en savoir plus :
http://cerium.umontreal.ca/activites-et-nouvelles/nouvelles/une-nouvelles/news/sciences-po-et-luniversite-de-montreal-creent-un-36804/

Québec

L’Institut national de la recherche scientifique (INRS) a conclu des ententes de coopération avec les universités françaises de Bordeaux et de Rennes 1 : deux avec l’Université de Bordeaux, sur l’échange d’étudiants en santé publique et le développement de la recherche et de la formation dans les domaines des lasers, des nanotechnologies et de l’eau, et une avec l’Université de Rennes 1 pour favoriser l’accueil des étudiants dans le domaine de la biologie et de la santé.
Pour en savoir plus :
http://www.inrs.ca/actualites/linrs-signe-de-nouvelles-ententes-de-collaboration-internationale

Sherbrooke

JPEG - 105.6 ko
Jean-Paul Mizzi, directeur général adjoint de l’IFSTTAR et Luce Samoisette, rectrice de l’UdeS, signent aux côtés de Patrik Doucet, doyen de la Faculté de génie, Nicolas Chibaeff, consul général de France à Québec, ainsi que les codirecteurs du LIA-Écomat, Loïc Divet (IFSTTAR) et Arezki Tagnit-Hamou (UdeS)- Crédit photo : Michel Caron – Université de Sherbrooke

Après plus de dix années de collaboration dans le domaine des matériaux de construction entre l’Institut français des sciences et technologies des transports de l’aménagement et des réseaux (IFSTTAR) et l’Université de Sherbrooke, les deux institutions ont officialisé leur coopération par la création d’un nouveau Laboratoire international associé sur les éco-matériaux pour les infrastructures et le bâtiment (LIA-Écomat). Ce laboratoire représente une opportunité pour élargir ce partenariat et faire émerger un laboratoire d’excellence sur les éco-matériaux pour les infrastructures et le bâtiment.
Pour en savoir plus : https://quebec.consulfrance.org/L-IFSTTAR-et-l-Universite-de-Sherbrooke-s-associent-pour-developper-les-eco

Rédacteur :
Clémence Rampillon, chargée de mission Science et Technologie à Montréal, clemence.rampillon[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE