Mise sur le marché de saumon transgénique

Canada

Actualité
Canada | Agronomie et alimentation
15 août 2017

La presse se fait l’écho de l’arrivée du saumon transgénique au Canada et des inquiétudes qu’elle suscite.

C’est à l’occasion de la diffusion de son bilan financier que l’entreprise américaine AuqaBounty a, le 4 août dernier, indiqué avoir mis sur le marché canadien 4,5 tonnes de son saumon AquAdvantage. Il s’agit d’un saumon à croissance rapide (entre 16 et 18 mois pour atteindre sa taille adulte, soit environ la moitié du temps par rapport à un saumon de l’Atlantique), produit de la greffe d’un gène de l’hormone de croissance du saumon quinnat du Pacifique.

C’est dans l’Île-du-Prince-Edouard dans les provinces maritimes que sont produits les œufs de saumon, ensuite élevés au Panama.

En mai 2016, l’Agence canadienne d’inspection des aliments a déclaré le saumon transgénique « aussi sain et nutritif pour les humains et le bétail que le saumon classique » suite aux premiers tests scientifiques et le ministère de la santé canadien a approuvé l’utilisation du saumon de l’Atlantique AquAdvantage à des fins de consommation humaine. Alors que du côté américain, bien qu’estimant le saumon génétiquement modifié sécuritaire, la Food and Drug Administration a suspendu son importation à la mise en place d’un étiquetage spécifique.

L’absence d’étiquetage approprié inquiète les associations et des organismes comme Vigilance OGM regrettent que les consommateurs canadiens ne deviennent des cobayes. Par ailleurs, la Canadian Biotechnology Action souligne la menace potentielle pour les populations sauvages d’élever des saumons transgéniques, si certains d’entre eux venaient à s’échapper. Cela pourrait induire un croisement avec les saumons sauvages et une compétition pour les ressources.

De fait, la réglementation canadienne n’impose un étiquetage des produits que s’ils représentent un risque, (produits allergènes, par exemple).

Sources :
La Presse 8 août 2017
Le Devoir 8 août 2017
Le Monde 14 août 2017

Rédacteur :
Armelle Chataigner-Guidez, Assistante de la Conseillère pour la Science & la Technologie, Ambassade de France au Canada- armelle.chataigner-guidez[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE