Compétition internationale CarbonXPrize : les scientifiques valorisent le CO2

Canada

Brève
Canada | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique
17 février 2017

27 entreprises du monde entier se défient, dans un concours international, pour convertir en produits de valeur les émissions de CO2.

Lancé en Septembre 2015, le concours NRG COSIA Carbon XPRIZE vient d’annoncer ses 27 demi-finalistes. Le but de ce concours est de proposer des approches novatrices pour convertir en produits à haute valeur ajoutée les émissions de CO2 provenant des combustibles fossiles. Ce concours international, qui se déroule en trois étapes, comprend 2 volets. L’un porte sur l’essai de technologies dans une centrale alimentée au charbon et l’autre, sur l’essai de technologies dans une centrale alimentée au gaz naturel.

Marcius Extavour, directeur des opérations techniques pour NRG COSIA Carbon XPRIZE, justifie ce concours par le fait que l’idée novatrice selon laquelle le CO2 pourrait être une matière première valorisable et permettre le développement d’un secteur économique entier, n’est pas assez développée.

Parmi les 27 entreprises demi-finalistes, dont la grande majorité se trouve en Amérique du Nord (23 sur les 27), neuf sont canadiennes, avec 3 dans l’Ouest Canadien (Vancouver, Calgary et Edmonton). Ces startups proposent des innovations basées sur la photosynthèse (Ingenuity Lab) ou des réactions chimiques (Terra CO2 Technologies) pour valoriser le carbone présent dans des liquides ou à l’état gazeux. Grâce à un accord signer avec le ‘Carbon Capture & Conversion Institute’’, situé à Richmond, dans la banlieue de Vancouver, les 27 demi-finalistes auront la possibilité d’utiliser les équipements et de bénéficier des conseils de la part d’experts de ce centre de commercialisation de technologies.

La demi-finale de cette compétition porte sur l’essai des technologies en laboratoire. La finale se déroulera en condition réelle. Les dix finalistes seront annoncés en 2018 et se partageront un prix de 2.5 millions de dollars US (approx. 2.3 millions d’euros). Le gagnant, désigné en 2020, recevra un prix de 7.5 millions de dollars US (approx. 7 millions d’euros).

Ce concours, financé en partie par le groupe représentant de l’industrie des sables bitumineux Canada’s Oil Sands Innovation Alliance (COSIA), encourage les découvertes pour convertir le CO2 en produits utiles en attendant de trouver de nouvelles technologies énergétiques zéro carbone.

Sources :
X prize Carbon
The Globe & mail le 8 janvier 2017
CMC Research Institute

Rédacteurs :
Anthony LAHAYE – Assistant de l’Attaché de Coopération Scientifique et Universitaire à Vancouver ; Fabien AGENES – Attaché de Coopération Scientifique et Universitaire - science.attache.vancouver[a]gmail.com

PLAN DU SITE