Big Data : Super-ordinateur- Recherche et apprentissage par la machine

Canada

Actualité
Canada | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique | Big Data
23 mai 2017

L’Université de Waterloo, Compute Canada et Compute Ontario ont dévoilé le 5 mai 2017 le plus grand superordinateur au sein d’une université canadienne. Situé à Waterloo en Ontario, il fournira des ressources élargies aux chercheurs de tout le pays travaillant sur un large éventail de sujets, y compris l’intelligence artificielle, la génomique et la fabrication de pointe.

Nommé Graham, le super ordinateur peut gérer plus d’emplois informatiques simultanés que tout autre supercalculateur universitaire au Canada, générant finalement plus de résultats de recherche en même temps. Avec son extraordinaire puissance de calcul et son système de stockage de plus de 50 petabytes - soit 50 millions de gigaoctets - Graham peut soutenir les chercheurs qui collectent, analysent ou partagent d’immenses volumes de données.

« La recherche et l’innovation ont contribué à définir l’Université de Waterloo et resteront des priorités importantes pour notre avenir », a déclaré Feridun Hamdullahpur, président et vice-chancelier de Waterloo. « Graham nous permet d’accroître notre capacité à devenir un leader mondial dans l’informatique avancée. Grâce au soutien des gouvernements fédéral et provincial, de la Fondation canadienne pour l’Innovation (FCI), de Compute Canada et Compute Ontario, nous nous approchons de la réalisation de cette vision ».

Graham est le résultat d’un investissement d’une valeur de 17 millions de dollars de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) et du gouvernement de l’Ontario. C’est l’un des quatre nouveaux centres de données qui font partie d’une initiative nationale d’une valeur de 75 millions de dollars qui implique la FCI et divers partenaires provinciaux et industriels. Compute Canada, en collaboration avec ses institutions membres et ses partenaires, met en œuvre les améliorations à apporter aux installations à travers le pays. SHARCNET, un consortium multi-universitaire en Ontario, a dirigé la mise en œuvre à Waterloo en partenariat avec Compute Ontario.

« La recherche d’aujourd’hui nécessite de plus en plus de données. Pour la communauté de plus de 11 000 chercheurs canadiens que nous servons aujourd’hui, Graham donnera aux chercheurs et aux innovateurs canadiens la capacité de concourir et d’exceller au niveau mondial grâce à des outils informatiques et des bases de données énormes », indique Mark Dietrich, président et chef de la direction de Compute Canada. « Nous sommes honorés de collaborer avec nos partenaires de l’Université de Waterloo et de Compute Ontario à cette réalisation ».

Les super ordinateurs représentent une part fondamentale de l’informatique de recherche avancée en informatique qui joue un rôle essentiel dans la découverte scientifique, l’innovation et la compétitivité nationale. Graham est le troisième des quatre nouveaux systèmes nationaux dans les universités du Canada.

« Nous sommes ravis d’annoncer le lancement de Graham au profit de la communauté de recherche », a déclaré Nizar Ladak, PDG de Compute Ontario. « Avec une si forte réputation d’innovation, l’Université de Waterloo constitue un excellent site hôte. Compute Ontario soutient fièrement ce système, qui assurera à l’Ontario d’être bien placé en tant que leader mondial de l’informatique de pointe et un point de référence mondiale pour le personnel hautement qualifié ».

Le supercalculateur de Waterloo s’appelle J. Wesley (Wes) Graham, du nom d’un ancien professeur à l’Université. Ses nombreuses contributions au développement de logiciels et de matériel informatique ont eu un impact majeur sur l’industrie informatique, il a joué un rôle majeur dans l’établissement de la réputation internationale de l’Université pour l’enseignement et la recherche en technologies de l’information.

En savoir plus :
Sur Compute Canada

Source :
Waterloo News- 5 mai 2017

Rédacteur :
Armelle Chataigner-Guidez- Assistante du Conseiller pour la Science & la Technologie- Ambassade de France au Canada- armelle.chataigner-guidez[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE