Un ingénieur franco-belge finaliste du Prix de l’Inventeur européen

Belgique

Brève
Belgique | Sciences de l’ingénieur : aéronautique, mécanique, électronique, génie civil
27 avril 2017

L’ingénieur franco-belge Lionel Ries, qui fait partie d’une équipe européenne de chercheurs, a été nommé dans la catégorie "Recherche" du prix de l’Inventeur européen pour avoir participé à la mise au point de signaux de radionavigation innovants, indique mercredi le Bureau européen des Brevets (OEB). Les recherches menées par cette équipe ont permis d’augmenter la précision au système de navigation par satellites européen Galileo.

Le système Galileo devrait être opérationnel en 2020 et permettre ainsi à l’Europe de jouer un rôle plus important sur le marché mondial de la navigation par satellites. Une équipe composée des chercheurs français Laurent Lestarquit et Jean-Luc Issler, de l’Espagnol José Ángel Ávila Rodríguez, de l’Allemand Günter Hein ainsi que du Belge Lionel Ries a développé une nouvelle technologie à base de signaux radios pour le système navigation et l’ont fait breveter. Cette technologie n’augmente pas seulement la précision de Galileo, mais économise aussi l’énergie et garantit son "interopérabilité" avec d’autres systèmes de navigation par satellites.

Les lauréats de la 12e édition de ce prix de l’innovation décerné chaque année par l’OEB seront annoncés lors d’une cérémonie à Venise, le 15 juin prochain. Lionel Ries est diplômé de l’Université Libre de Bruxelles (ULB) et a décroché un Master à l’Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace (SUPAERO) à Toulouse. Il travaille actuellement à l’Agence spatiale européenne chargée du développement de Galileo.

Source : Dépêche Belga du 26 avril 2017

Rédacteur(s) : Relayé par Joachim Huet, Attaché de coopération scientifique et universitaire (joachim.huet[a]diplomatie.gouv.fr), et Victorine Hugot, Chargée de mission (victorine.hugot[a]diplomatie.gouv.fr)

PLAN DU SITE