Accès rapide :

De nouveaux financements pour les projets ambitieux de lIinstitut flamand des biotechnologies

Belgique

Actualité
Belgique | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
23 février 2017

Les bons résultats et les projets à venir du centre de recherche gantois lui permettent de recevoir 34% d’investissement supplémentaires de la part du gouvernement flamand.

La Flandre a signé un nouvel accord avec l’institut flamand de biotechnologie (Vlaams Instituut voor Biotechnologie, VIB) assurant à celui-ci un financement à hauteur de 59 million d’euros pour les cinq prochaines années. En augmentant le budget annuel du VIB de 34%, le gouvernement affirme sa confiance dans le nouveau plan stratégique de l’institut, a indiqué le ministre de l’innovation Philippe Muyters.
« Le VIB est reconnu internationalement pour sa recherche d’excellence et l’interprétation pro-active de ses résultats en valeur-ajoutée économique et sociale », a déclaré P. Muyters. « La VIB contribue de manière considérable au succès au secteur biotechnologique flamand ».
Les futures initiatives du VIB tendent à ce que la recherche développe de nouveaux produits, emplois et start-ups en Flandre de manière plus rapide et efficace. « Cette revalorisation de la subvention nous permet d’augmenter davantage notre impact social », a expliqué le co-directeur général du VIB Jo Bury.
Le centre de recherche, dont le travail s’applique à l’agriculture et au secteur pharmaceutique ainsi qu’à différents domaines industriels, a indiqué que plus de 700 emplois et 930 million d’euros d’investissement ont été générés par la création de son incubateur de start-up et de son fond d’investissement Vi-BioVentures. Grâce à la réputation du VIB, V-BioVentures est parvenu à lever près de 76 million d’euros, dont environ 40% issus du Fond d’Investissement Européen.
Le VIB a également annoncé le lancement d’un nouveau programme de recherche : Grand Challenges. « Nous associerons les forces de plusieurs partenaires flamands et internationaux qui travaillent sur les biotechnologies, ou non, dans l’objectif de relever les plus grands défis à venir » a expliqué Johan Cardoen, le second co-directeur général de l’institut.

Source :
Flanders Today, le 22 février 2017, http://www.flanderstoday.eu/innovation/more-funding-vib-realise-ambitious-plans-future.

Rédacteur(s)  : Relayé par Joachim Huet, Attaché de coopération scientifique et universitaire (joachim.huet[a]diplomatie.gouv.fr), Victorine Hugot, Chargée de mission (victorine.hugot[a]diplomatie.gouv.fr) et Elise Lefèvre, Chargée de mission universitaire (elise.lefevre[a]diplomatie.gouv.fr).

PLAN DU SITE