QUANTUM COMPUTING - L’Australie continue d’investir dans l’informatique quantique

Australie

Actualité
Australie | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
8 septembre 2017

Le centre d’excellence ARC en informatique quantique mis en place début 2017 fédère les forces de recherche australiennes, sous la direction du Prof Michelle Simmons, Professeur de physique à l’Université de New South Wales.

La recherche au sein du Centre est organisée autour de quatre axes de travail : communications quantiques ; calcul optique quantique ; Silicon Quantum Computation et ressources et intégration. Ces axes structurent la coopération des forces de recherche réparties au sein de six universités australiennes (UNSW, ANU, Université de Melbourne, UNSW ADFA, Université du Queensland, Griffith) autour de 17 programmes coordonnés.

Avec 12 organisations partenaires nationales et internationales (aucune française), le Centre constitue un des grands consortia dans le calcul quantique et la communication à l’international.
CQC2T abrite une excellente équipe de chercheurs en informatique quantique en silicium, le seul groupe au monde capable de fabriquer des dispositifs atomiquement précis en silicium. Les équipes du Centre se sont ainsi distingués par la production des plus longues qubits de temps de cohérence à l’état solide, la capacité à traiter optiquement des atomes dopants uniques dans le silicium, les dispositifs à faible bruit de silicium et les deux premiers qubits en silicium.

La création fin août 2017 de la compagnie Silicon Quantum Computing Pty Ltd, marque une nouvelle étape dans le soutien à l’effort de recherche et développement australien dans l’informatique quantique. Cette société a été créée pour promouvoir le développement et la commercialisation de la technologie informatique quantique de l’Université de New South Wales (UNSW Sydney).

Le gouvernement de NSW est le dernier partenaire à se joindre à la joint-venture de 83 millions de dollars, annonçant une contribution de 8,7 millions de dollars de son Quantum Computing Fund. Le financement de cette initiative s’appuie sur les investissements antérieurs d’UNSW et de ses chercheurs en informatique quantique (25 millions de dollars), de la Commonwealth Bank of Australia (14 millions de dollars), de Telstra (10 millions de dollars sur deux ans) et du gouvernement fédéral (25 millions de dollars sur cinq ans) via l’agenda NISA.

En collaboration avec l’ARC center CQC2T, Silicon Quantum Computing Pty Ltd opère à partir de nouveaux laboratoires au sein du siège de l’UNSW de CQC2T. Cette entreprise conduira le développement et la commercialisation d’un prototype de circuit intégré quantique de 10 qubits en silicium d’ici 2022 comme précurseur d’un ordinateur quantique à base de silicium.

Les membres du conseil d’administration de Silicon Quantum Computing Pty sont Michelle Simmons, Professeur de physique de l’UNSW ; Hugh Bradlow, directeur scientifique de Telstra ; David Whiteing, directeur de l’information de l’ABC, et Glenys Beauchamp, secrétaire du département de l’industrie, de l’innovation et de la science. Le conseil d’administration sera présidé par l’avocat d’entreprise et le directeur de la société, Stephen Menzies. On s’attend à ce que jusqu’à 40 employés soient embauchés à la suite de la nouvelle entreprise, dont 25 chercheurs postdoctoraux, 12 étudiants en doctorat et techniciens de laboratoire, avec un recrutement actuellement en cours.

Lien vers le centre d’excellence ARC en informatique quantique

PLAN DU SITE