Nouvelle publication du gouvernement australien récapitulant les opportunités de collaboration de science et d’innovation avec l’Australie

Australie

Actualité
Australie | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
8 septembre 2017

Le gouvernement australien a édité en juillet 2017 un guide qui récapitule les opportunités de partenariat et de collaboration à l’international avec les organisations australiennes de sciences, de recherche et d’innovation mises en place notamment dans le cadre de l’agenda national pour la science et l’innovation (NISA) et de la National Strategy for International Education 2025. Pour mémoire, le National Strategy for International Education 2025 a pour objectif de favoriser les collaborations en éducation et en recherche selon trois axes : renforcement du système d’éducation et de recherche australien, flexibilité des partenariats entre individus, institutions et gouvernements, et développement de la compétitivité australienne en palliant aux besoins de compétences et d’éducation. Le global Innovation Strategy de l’agenda NISA offre des financements pour des projets de partenariats internationaux liant recherche et entrepreneuriat. Cette stratégie recouvre trois instruments : les Global Innovation Linkages, le global Connection Fund, et le Regional Collaborations Programme.

Ce guide rappelle également les 9 priorités australiennes de recherche scientifique reflétant les besoins de l’industrie, de l’économie et de la société. Ces priorités sont : l’alimentation, la santé, le sol et l’eau, les transports, l’énergie, les ressources minières, la cyber sécurité, les changements environnementaux, et la fabrication de pointe. Afin d’accélérer l’innovation, la productivité et la compétitivité de l’Australie dans certains de ces secteurs prioritaires, le gouvernement a mis en place des Centres de Croissance Industrielle qui aident le pays à porter ses produits industriels sur le marché international.

Il présente également les partenaires potentiels australiens dans la construction des partenariats de recherche et d’innovation :

  • Grands organismes de recherche australiens fédéraux : le Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation (CSIRO), l’Australian Nuclear Science and Technology Organisation (ANSTO), l’Australian Institute of Marine Science (AIMS), Geoscience Australie, le Defence Science and Technology Group (DSTG), le Bureau of Meteorology (BoM), l’Australian Antartic Division (AAD), l’Australian Astronomical Observatory (AAO), le National Measurement Institute (NMI),
  • Les universités australiennes.
  • Les entreprises
  • Les agences de financement de la recherche : l’Australian Research Council (ARC) et le National Health and Medical Research Council (NHMRC).
  • Les autres organisations de type tels que les Coopératives Research Centres, les Rural Research and Development Corporations.

Afin de développer également la commercialisation de propriété intellectuelle, l’Australie a développé une plateforme digitale (Source IP) facilitant pour les entrepreneurs l’identification d’expertises scientifiques australiennes, ou de technologies ouvertes à des accords de licences.

D’autres instruments viennent soutenir le développement des entreprises australiennes sur la scène internationale :

  • Les Landing Pads, issus de la Global Innovation Strategy, installés à Berlin, San Francisco, Shanghai, Singapour et Tel Aviv, servent de relais au développement des startups australiennes issues de la recherche publique, et facilitent leur accès aux marchés internationaux.
  • L’Incubator Support Programme aide le développement des incubateurs en fournissant des formations, un encadrement et un soutien financier aux start-ups innovantes
  • L’Accelerating Commercialisation Programme fournit un encadrement expert, des connections, et un soutien financier aux jeunes entreprises pour la commercialisation de leurs nouveaux produits
  • Le Business Innovation and Investment Programme est destiné à développer les talents d’entrepreneuriat de l’Australie
  • Le Biomedical Translation Fund doit servir à convertir les découvertes dans le domaine biomédical en produits ou services bénéfiques pour la santé et l’économie

Les infrastructures de recherche australiennes peuvent également servir de plateforme pour la collaboration. Les projets soutenus par le National Collaborative Research Infrastructure Strategy (NCRIS) soutiennent une recherche d’excellence basée sur des collaborations internationales entre universités, instituts, gouvernements et industries.

Les échanges d’étudiants et les mobilités scientifiques sont financés au niveau fédéral par l’Australie via deux programmes principaux : l’Australia Awards Endeavour Scholarships, Fellowships and Mobility Grants et le New Colombo Plan.

Enfin, les relations internationales sont entretenues par l’Australian Learned Academies qui regroupe l’Académie des sciences, l’Académie de technologie et d’ingénierie, l’Académie des sciences sociales, et l’Académie des Humanités.

Via ce document de synthèse , l’Australie propose un panorama de son écosystème de recherche et d’innovation, ainsi que des mécanismes facilitant les partenariats internationaux, en particulier axés sur les liens recherche-entrepreneuriat. Si la compétence scientifique du pays est reconnue, ce document montre sa volonté de développer sa compétitivité sur les marchés d’affaires internationaux.

Lire le rapport

PLAN DU SITE