Accès rapide :

Une réponse des chercheurs à l’enjeu d’implantation d’infrastructures de recharge pour le développement de l’électromobilité

Allemagne

Actualité
Allemagne | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
24 février 2017

Le déploiement de bornes de recharge pour les véhicules électriques est un facteur-clé du développement du marché de l’électromobilité en Allemagne. Dans le cadre du projet LADEN2020, des scientifiques du Centre allemand de recherche en aérospatiale (DLR) et de l’Institut de technologie de Karlsruhe (KIT, Bade-Wurtemberg) ont calculé les besoins en infrastructures publiques de recharge afin d’atteindre les objectifs de 2020 en matière d’électromobilité.

L’Allemagne a fixé l’objectif d’un million de véhicules électriques et hybrides sur ses routes d’ici 2020. Au travers du projet LADEN2020, des chercheurs du DLR et du KIT ont développé un outil de calcul du besoin d’infrastructures de recharge pour les véhicules, afin de remplir cet objectif, pour les déplacements quotidiens de courtes distances et les déplacements à longue distance. Leurs résultats sont les suivants :

  • pour la circulation quotidienne, il est nécessaire d’implanter 33 000 bornes de recharge publiques et semi-publiques (par exemple, sur les centres commerciaux) ainsi que 4000 bornes de recharge rapide ;
  • pour les distances de plus de 100 kilomètres, ce nombre s’élève à 2600 bornes de recharge publiques.

Avec une augmentation de l’autonomie de la batterie des futurs modèles de véhicules électriques, les besoins en infrastructures de recharge ne diminue que très légèrement. Pour une amélioration de l’autonomie de 50 %, une baisse de 17 % seulement du besoin de bornes de recharge publiques est calculée. La disponibilité des infrastructures de recharge privées peut également contribuer à diminuer le besoin des bornes de recharge publiques. Si le modèle tient compte d’une contribution de 10 % de recharge d’origine privée dans les foyers, le besoin de recharge à partir des stations publiques diminue de 20 %. Malgré cela, le besoin reste élevé car chaque utilisateur ne possède pas d’infrastructure propre de recharge. Il s’agit donc d’un facteur à prendre en compte pour faciliter l’implantation de bornes de recharge dans l’espace public.

Pour permettre une traversée de l’Allemagne en véhicule électrique ou hybride, une quantité minimale de 650 points de recharge sur les autoroutes ainsi que de 179 points de recharge sur les routes nationales est requise. Il est toutefois recommandé d’en installer 2600 pour développer la disponibilité de points de recharge sur les autoroutes et les routes, en période de fort trafic et ainsi diminuer le temps d’attente des usagers.

Une installation efficace des bornes de recharge s’opère donc sur plusieurs plans. Afin de favoriser le développement de l’électromobilité en Allemagne, il est recommandé par les chercheurs d’investir davantage dans les infrastructures de recharge pour en augmenter la densité sur les territoires et ainsi renforcer la confiance des potentiels utilisateurs dans l’électromobilité.


Source : "Elektromobilität : Wie viele Ladepunkte benötigt Deutschland im Jahr 2020 ?", communiqué presse du DLR, 21/02/2017 - http://www.dlr.de/dlr/desktopdefault.aspx/tabid-10122/333_read-21027/#/gallery/25766

Rédacteur : Aurélien Gaufrès, aurelien.gaufres[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr

PLAN DU SITE