Un spin-off de la faculté de médecine de Hanovre perçoit 15 millions d’euros pour lutter contre les maladies cardiaques

Allemagne

Actualité
Allemagne | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
19 mai 2017

Cardior Pharmaceuticals GmbH, une entreprise spin-off [1] de la faculté de médecine de Hanovre (MHH) en Basse-Saxe, vient de percevoir un capital de 15 millions d’euros provenant de cinq investisseurs allemands et européens. L’entreprise se concentre sur le développement de solutions contre les maladies cardiaques à partir des molécules d’ARN.

L’entreprise utilise des ARN non-codants afin de développer de nouvelles approches pour diagnostiquer et traiter des maladies du cœur, comme l’insuffisance cardiaque. Ces molécules sont liées au développement du cœur et à la capacité de contraction des cellules musculaires cardiaques. Elles jouent donc un rôle critique dans le développement de l’insuffisance cardiaque. En ciblant ces molécules, les chercheurs espèrent pouvoir réadapter le modelage cardiaque et rétablir une fonction cardiaque normale.

Le financement reçu par Cardior va lui permettre d’accroître ses chances de développer une substance active au plus vite afin d’assurer une collecte rapide des premières données cliniques. Le succès de ce spin-off est un exemple de bonnes pratiques de transfert de connaissances du laboratoire vers les applications cliniques.

[1] Une entreprise spin-off est issue d’un laboratoire de recherche et assure la valorisation économique des connaissances développées au sein de ce laboratoire.


Sources : “Millionenschwerer Schub für MHH-Ausgründung”, communiqué du MHH, 11/05/2017 – https://www.mh-hannover.de/46.html?&tx_ttnews[tt_news]=5182&cHash=6a2214a12dc1c557260ab391123799c7

Rédactrice : Laura Voisin, laura.voisin[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr

PLAN DU SITE