Un consortium de centres de recherche a mis en place un « centre technique virtuel » pour améliorer la production des panneaux solaires

Allemagne

Actualité
Allemagne | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
18 septembre 2017

Le Land du Bade-Wurtemberg compte sur la transformation numérique de la recherche pour améliorer le rendement de la production de cellules photovoltaïques. Un consortium de centres de recherche a donc mis au point une plateforme commune qui permet de contrôler les équipements d’un centre à l’autre. Les données des expériences sont transmises en temps réel sur le cloud.

La transformation numérique touche également la façon dont les chercheurs-ses font de la recherche scientifique. Le département de recherches en photovoltaïque de l’Université de Stuttgart (ipv) ainsi que le Centre international de recherche en énergie solaire (ISC) ont donc fondé le Centre technologique de recherche en cellule photovoltaïque 4.0. Le Centre Fraunhofer pour les techniques de production et l’automatisation (IPA) a été mandaté pour développer l’infrastructure logicielle et d’hébergement de données, essentielle à la réalisation de ce centre de recherche virtuel.

Les experts ont utilisé la plateforme Virtual Fort Knox (VFK), développée à l’origine par l’IPA comme solution logicielle pour la transformation numérique des usines – soit l’Industrie du futur. Ainsi, les données de chaque expérience sont envoyées en temps réel sur le centre de recherche virtuel. Cette transformation numérique de la recherche en cellules photovoltaïques doit non seulement permettre d’optimiser les expériences grâce à la collecte de données plus fiables, mais aussi de contrôler les infrastructures techniques à distance. Cette dernière possibilité est particulièrement intéressante, car la production de cellules photovoltaïques est un procédé complexe. Sa manipulation à distance peut donc réduire le risque d’erreur d’origine humaine.

Le projet, financé à hauteur de 2.4 millions d’euros par le Ministère allemand de l’Economie et de l’Energie (BMWi), doit permettre à terme la construction d’une usine « auto-apprenante » de production de cellules photovoltaïques.

Source : « Virtual technology center for efficient solar cells », 06/09/2017, communiqué de presse du Centre Fraunhofer IPA –
https://www.ipa.fraunhofer.de/en/press/2017-09-06_virtual-technology-center-for-efficient-solar-cells.html

Rédactrice : Philippine Régniez, philippine.regniez[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr

PLAN DU SITE