Ouverture du Centre pour nanostructures hybrides à Hambourg

Allemagne

Actualité
Allemagne | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
4 août 2017

Le 19 juillet 2017, l’université de Hambourg a célébré l’ouverture du Centre pour nanostructures hybrides (CHyN) sur le campus de recherche de Bahrenfeld. L’Etat fédéral et la ville de Hambourg ont investi 61 millions d’euros dans le nouveau bâtiment. Celui-ci a été conçu spécialement pour s’adapter aux besoins des scientifiques.

Le centre servira de cadre pour la recherche à mi-chemin entre physique, chimie, biologie et médecine. Le but est d’analyser les propriétés de solides et de biomatériaux afin de les adapter et de développer de nouvelles propriétés matérielles pour des applications chimiques, biologiques ou médicales. Par exemple, dans le futur, de petits implants bioélectroniques pourraient remplacer les cellules sensorielles humaines détruites.

Le centre offrira notamment une salle blanche pouvant accueillir jusqu’à 90 scientifiques qui pourront préparer eux-mêmes leurs nanostructures. Autour de cette salle, 60 autres laboratoires seront également mis à disposition, dont certains protégés contre les ondes électromagnétiques ou les vibrations, offrant ainsi la possibilité de mener des recherches sur des matériaux quantiques et biologiques. Le directeur de l’institut espère pouvoir combler le fossé entre la recherche en physique et la recherche biologique et médicale, et associer d’autres institutions de la région, en plus de l’université de Hambourg.


Plus d’informations : site du CHyN – http://www.chyn.de/

Source : “Center for Hybrid Nanostructures (CHyN) der Universität Hamburg eröffnet in Bahrenfeld”, communiqué de presse de l’université de Hambourg, 19/07/2017 – https://www.min.uni-hamburg.de/ueber-die-fakultaet/aktuelles/2017-07-19.html

Rédactrice : Laura Voisin, laura.voisin[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr

PLAN DU SITE