Projet visant à améliorer la gestion de l’approvisionnement en eau dans le parc national Kruger en Afrique du Sud

Allemagne

Actualité
Allemagne | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
7 juillet 2017

Un projet réunissant des experts allemands et sud-africains financé par le ministère fédéral de l’Enseignement et de la Recherche (BMBF) a pour objectif la mise en place d’un système de gestion informatisé en temps réel pour gérer les ressources en eau dans la région du parc national Kruger situé en Afrique du Sud.

Un des défis du XXIème siècle est de lutter contre le manque d’eau, en particulier dans les pays émergents et en développement qui sont confrontés à de nombreux défis sociaux-économiques et environnementaux engendrés notamment par un besoin croissant en eau avec des conflits d’utilisation, une dégradation de l’état de la ressource et des conséquences liées au changement climatique. Les Nations-Unies prévoient que d’ici 2050, 40% de la population mondiale vivra dans des régions où l’approvisionnement en eau sera insuffisant. Le parc national Kruger en Afrique du Sud représente un bon exemple d’une zone où l’eau doit être fournie pour répondre aux besoins des populations, pour les animaux et pour les plantes.

Pour assurer et optimiser l’approvisionnement en eau de cette région, les chercheurs de l’Institut en technique et management de l’environnement de l’Université de Witten/Herdecke (Rhénanie du Nord-Westphalie) coordonnent un projet de recherche. Il vise à mettre en place un système de gestion en temps réel pour aider les décideurs et faciliter la prise de décision afin de sécuriser l’approvisionnement en eau. La corrélation entre analyse de risque, technologie d’observation en temps réel de l’état de la ressource et système informatique basé sur des modèles hydrauliques et de gestion des eaux doit faciliter la circulation des informations et la gestion durable des ressources. Les résultats acquis grâce à cette expérience pourront permettre l’élargissement du dispositif à d’autres régions.

Ce projet est financé pour une durée de 3 ans par le BMBF dans le cadre du programme de recherche pour le développement durable (FONA). Il fait partie de la thématique "Ressource en eau globale" soutenue financièrement à hauteur de 2,6 millions d’euros. L’Université Witten/Herdecke coordonne le projet en collaboration avec l’Université de Bochum (Rhénanie du Nord-Westphalie), l’Institut de Technologie de Karlsruhe (Bade-Wurtemberg) et l’Université de Bonn (Rhénanie du Nord-Westphalie). Les quatre partenaires industriels allemands suivants sont également impliqués dans le projet : LAR Process Analysers AG (Berlin), disy Informationssysteme GmbH (Karlsruhe), Global Water Franchise Agency GmbH (Berlin) und Die GEWÄSSER-Experten ! (Lohmar, Rhénanie du Nord-Westphalie).


Source : "Wittener Forscher lindern Wasserknappheit in Südafrika", communiqué de presse de l’Université de Witten/Herdecke, 23/06/2016 - https://www.uni-wh.de/detailseiten/news/wittener-forscher-lindern-wasserknappheit-in-suedafrika-6191/

Rédacteur : Luc Massat, luc.massat[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr

PLAN DU SITE