Les retombées positives du Pacte 2020 pour l’enseignement supérieur

Allemagne

Actualité
Allemagne | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
19 juillet 2017

L’impact positif du Pacte 2020 pour l’enseignement supérieur (Hochschulpakt 2020) a été souligné et commenté dans le rapport publié le 11 juillet 2017 à l’issue de la fin de la deuxième phase du programme, ainsi que dans le rapport de mise en œuvre du pacte pour l’année 2015 par la GWK (organe de concertation entre l’État fédéral et les Länder sur les questions de recherche).

Le Pacte 2020 pour l’enseignement supérieur est une initiative de l’État fédéral et des Länder visant à augmenter le nombre de places dans l’enseignement supérieur, et donc par extension le nombre de personnel afin que la qualité des enseignements reste optimale.

Grâce au Pacte pour l’enseignement supérieur et aux 13 milliards d’euros débloqués pour sa deuxième phase entre 2011 et 2015 (dont 3,3 milliards d’euros pour l’année 2015), ce sont plus de 720 000 étudiants supplémentaires qui ont pu débuter leurs études supérieures.

Le progrès se traduit tout d’abord au niveau des effectifs d’étudiants, avec une augmentation de 40% du nombre d’étudiants en 2015 par rapport à 2005, soit plus de la moitié d’une classe d’âge. Les universités de sciences appliquées (Fachhochschulen) ont largement tiré leur épingle du jeu avec 70% de fréquentation supplémentaire en dix ans, comparé à une augmentation de 25% pour les universités.

Une amélioration au niveau des recrutements dans l’enseignement supérieur est également notée. Depuis 2011 et le début de la deuxième phase du pacte, 5000 postes de professeurs ont été créés, soit une augmentation de 12% depuis 2011 et de 22% depuis 2005. Le personnel scientifique a également augmenté de 23% en dix ans, et le nombre de chargés de cours de 72% sur la même période.

De plus, un des objectifs du pacte, qui était de féminiser le personnel est en bonne voie : depuis le lancement du programme, le taux de postes occupés par des femmes est passé de 14,3 à 22,7% pour les professeurs et de 26,2% à 35,1% pour le personnel scientifique.

Plus d’informations :

Source : "Erfolg des Hochschulpakts 2020", communiqué de presse de la GWK, 11/07/2017 - http://www.gwk-bonn.de/fileadmin/Pressemitteilungen/pm2017-08.pdf

Rédactrice : Claire Speiser, claire.speiser[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr

PLAN DU SITE