La faculté de médecine de Leipzig participe à la conception d’un hôpital modulaire européen en cas de catastrophe

Allemagne

Actualité
Allemagne | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
5 mai 2017

Le Centre d’innovation de chirurgie assistée par ordinateur (ICCAS) de la faculté de médecine de Leipzig (Saxe) va participer à l’élaboration d’un hôpital modulaire européen. Ce projet, chaperonné par la Commission européenne, réunit neuf pays – dont la France – et a reçu le soutien de l’OMS et de Handicap International. Le but est de concevoir un hôpital mobile qui puisse être immédiatement transporté et assemblé sur les lieux d’une catastrophe (tsunami, tremblement de terre, conflit armé…). Le projet vient d’entamer une phase de planification de deux ans, au terme de laquelle un concept d’hôpital sera présenté à la Commission européenne, avant que l’implémentation ne débute.

Au sein du consortium, l’ICCAS sera en charge d’optimiser les infrastructures de technologie de l’information, ainsi que les appareils médicaux et les systèmes d’assistance. L’un des principaux enjeux est d’assurer la bonne circulation des informations et des ressources, qui est cruciale dans les situations d’urgence. Il est important que la confusion susceptible de régner à l’extérieur de l’hôpital ne puisse pas y entrer.

Pour que l’hôpital fonctionne de manière optimale, il faut ainsi que les ressources des salles d’opérations et des services soient coordonnées et optimisées. Les services doivent être adaptés aux besoins de la situation en cours. Par exemple, en cas de tremblement de terre, les patients présenteront principalement des fractures ou des hématomes dans les trois ou quatre premiers jours, puis des infections pourraient se développer et devront être traitées par la suite. L’infrastructure de l’hôpital devra donc être adaptée de façon dynamique.

De plus, l’ICCAS devra générer les dossiers numériques des patients, dans lesquels seront compilées toutes les informations, allant du diagnostic au traitement, ce qui facilitera le travail du personnel médical. Une attention particulière est apportée à l’environnement multilingue sur le lieu de la crise, afin que l’information puisse être transmise clairement des équipes médicales européennes vers les patients. L’implication des autorités locales est également essentielle, en particulier pour reprendre le contrôle après la catastrophe.


Source : “Für den Katastrophenfall : Neues EU-Notfallkrankenhaus unter Leipziger Beteiligung konzipiert”, communiqué de presse de la ville de Leipzig, 25/04/2017 – https://www.leipzig.de/news/news/fuer-den-katastrophenfall-neues-eu-notfallkrankenhaus-unter-leipziger-beteiligung-konzipiert/

Rédactrice : Laura Voisin, laura.voisin[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr

PLAN DU SITE