La DFG investit pour le séquençage haut débit en Allemagne

Allemagne

Actualité
Allemagne | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
14 juillet 2017

L’Agence allemande des moyens pour la recherche (DFG) souhaite renforcer l’usage des technologies haut-débit dans le domaine des sciences de la vie en Allemagne et va pour cela investir 42 millions d’euros sur trois ans. Ces dispositifs se sont significativement développées au cours des dernières années et constituent désormais des technologies clés dans le domaine des sciences de la vie.

Les technologies haut-débit permettent d’analyser des échantillons de composés biologiques (ADN, ARN, protéines…) de façon automatisée et en un temps très court. Il en résulte une quantité considérable de données, qui ne peuvent être traitées et évaluées que par des méthodes bioinformatiques très performantes. Le séquençage haut-débit (NGS), permettant de déchiffrer l’ADN, est particulièrement important aux yeux de la DFG et connaît une évolution rapide depuis plusieurs années.

Cependant, la DFG juge que l’Allemagne n’est pas encore assez préparée aux nouveaux développements dans le domaine des processus haut-débit. Le pays manque en particulier de centres disposant d’infrastructures adéquates pour le séquençage haut-débit, surtout dans les établissements d’éducation supérieure, et les coûts d’utilisation très élevés demeurent problématiques.

Grâce à l’investissement de la DFG, l’expertise et les capacités dans le domaine du séquençage haut-débit seront tout d’abord regroupées au sein de deux à trois universités allemandes. Dans le futur, ces centres de compétences NGS permettront à tous les scientifiques d’Allemagne de venir réaliser leurs travaux en séquençage, et offriront également des services annexes en bioinformatique et en analyse de données.

Dans un deuxième temps, la DFG va offrir un support financier, allant de 100 000 à un million d’euros, destiné à des projets faisant usage des technologies haut-débit. L’offre est ouverte à tous les organismes allemands. Les technologies nécessaires au séquençage seront mises à disposition par les centres de compétences précédemment mis en place.


Source : “Hochdurchsatzverfahren : DFG fördert moderne Forschungsinfrastrukturen in den Lebenswissenschaften”, communiqué de la DFG, 06/07/2017 – http://www.dfg.de/service/presse/pressemitteilungen/2017/pressemitteilung_nr_28/index.html

Rédactrice : Laura Voisin, laura.voisin[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr

PLAN DU SITE