Accès rapide :

L’Allemagne investit 50 millions d’euros pour soutenir la recherche germano-africaine contre les maladies tropicales

Allemagne

Actualité
Allemagne | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
26 février 2017

Le ministère fédéral allemand de l’Enseignement et de la Recherche (BMBF) renouvelle son engagement en faveur de la recherche contre les maladies tropicales en Afrique subsaharienne en soutenant cinq réseaux locaux de recherche sur la santé. Ces réseaux regrouperont un total de 26 instituts de recherche africains dans 14 pays qui travailleront de manière rapprochée avec 7 institutions allemandes spécialisées dans la médecine tropicale et la santé internationale. 50 millions d’euros seront investis par le BMBF sur 5 ans dans le cadre de cette initiative.

La recherche en Afrique se heurte à de nombreux obstacles notamment en raison du manque de moyens financiers pour le personnel et les équipements et de systèmes de recherche nationaux assez développés pour promouvoir les échanges scientifiques. De plus, les experts doivent prendre en compte les conditions particulières de ces régions, caractérisées par un taux important de malades parmi la population, ainsi que par un manque de moyens de prise en charge, de formation et de recherche.

Ainsi, ces nouveaux réseaux se focaliseront notamment sur les maladies infectieuses, telles que la tuberculose, qui sont encore responsables de nombreux décès chaque année dans cette région du monde. D’autres maladies non-transmissibles, comme le diabète ou l’hypertension, seront également au cœur de ce programme. En Afrique subsaharienne, ces maladies requièrent des méthodes de prévention et de traitement différentes de celles utilisées en Europe, du fait des conditions de vie radicalement différentes.

Environ 80% de la somme ira directement aux institutions africaines. Les interlocuteurs locaux sont en effet les mieux placés pour adapter leur travail de recherche aux défis nationaux et régionaux, et les implémenter eux-mêmes. En plus d’une activité de recherche, le programme cherche aussi à établir et à étendre les capacités de recherche africaines en proposant de nouvelles possibilités de carrière aux chercheurs locaux, et d’améliorer la prise en charge et la formation des populations locales.

L’Allemagne s’est déjà engagée plusieurs fois au cours des derniers mois dans la lutte contre les maladies tropicales négligées et dans la promotion de la recherche germano-africaine en soutenant différents partenariats pour le développement de produits [1]. Cette nouvelle initiative s’inscrit donc dans une stratégie globale de lutte contre les maladies tropicales et de promotion de la santé globale.

[1] Voir articles Science-Allemagne :
• “L’Allemagne investit dans la lutte contre les maladies tropicales négligées”, 11/03/16 : https://www.science-allemagne.fr/fr/actualites/politique-de-la-recherche-innovation/lallemagne-investit-dans-la-lutte-contre-les-maladies-tropicales-negligees/
• “Le BMBF investit 50 millions d’euros pour la lutte contre les maladies tropicales négligées”, 16/12/16 : https://www.science-allemagne.fr/fr/medecine-et-sante/medecine/le-bmbf-investit-50-millions-deuros-pour-la-lutte-contre-les-maladies-tropicales-negligees/


Plus d’informations :
• Page du site du BMBF sur les maladies liées à la pauvreté : https://www.bmbf.de/de/armutsassoziierte-krankheiten-275.html
• Site du BMBF sur la recherche en santé : http://www.gesundheitsforschung-bmbf.de/de/Gesundheitsnetze-Afrika.php

Source : “Fünf deutsch-afrikanische Netzwerke zur Gesundheitsforschung starten”, communiqué de presse du BMBF, 14/02/2017 – https://www.bmbf.de/de/fuenf-deutsch-afrikanische-netzwerke-zur-gesundheitsforschung-starten-3870.html?pk_campaign=RSS&pk_kwd=Pressemeldung

Rédactrice : Laura Voisin, laura.voisin[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr

PLAN DU SITE