Étude du DLR et de PwC sur les infrastructures urbaines des villes allemandes

Allemagne

Actualité
Allemagne | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
16 juin 2017

En partenariat avec le cabinet de conseil et d’expertise PricewaterhouseCoopers (PwC), l’institut de recherche sur le transport du Centre allemand de recherche aérospatiale (DLR) a mené un audit pour mesurer le niveau d’équipement des 25 plus grandes villes allemandes afin de déterminer leur compatibilité avec la conduite automatisée.

L’étude se concentre en particulier sur des paramètres tels que la numérisation des infrastructures, les offres d’auto-partage ou encore l’électrification des transports publics. Il s’agit d’observer les systèmes de collecte des données sur la circulation, l’efficacité des offres d’auto-partage ainsi que le nombre de bornes de recharge pour les véhicules électriques.

Bien qu’étant conscientes de l’enjeu que représente la conduite automatisée et connectée en ville, il apparaît selon l’étude que les villes allemandes ne sont pas encore suffisamment actives pour intégrer les technologies en relation avec la mobilité connectée, contrairement aux acteurs du secteur que sont les entreprises automobiles, les entreprises en informatique et les services de mobilité. Deux exemples de bonnes pratiques sont mis en avant par les responsables de l’étude : à Singapour, des taxis autonomes circulent depuis 2016 sur une zone équipée dans la ville, et des navettes autonomes sont mises en place sur les sites industriels et les campus universitaires aux Pays-Bas.

Selon les critères de l’étude, Hambourg est la ville d’Allemagne la mieux équipée devant Stuttgart (Bade-Wurtemberg) et Berlin. La ville dispose des infrastructures les plus numérisées et d’une stratégie pour les systèmes de transport intelligents. Stuttgart possède le réseau de bornes de recharge le plus dense d’Allemagne.

Les modes de transports urbains peuvent jouer un rôle décisif dans l’utilisation des données en temps réel. Les innovations dans ce domaine sont apportées principalement par les multinationales et les start-ups et sont davantage développées au sein des grandes métropoles. A l’heure actuelle, 45 % des fédérations de transports publics prévoient une stratégie numérique.


Source : "Digitale Mobilität : Wie gut sind deutsche Städte vorbereitet ?", 12/06/17, Communiqué de presse du DLR – http://www.dlr.de/dlr/desktopdefault.aspx/tabid-10122/333_read-22761/#/gallery/27199

Rédacteur : Aurélien Gaufrès, aurelien.gaufres[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr

PLAN DU SITE