Création de près de 500 postes de professeurs "Tenure-Track" pour les jeunes chercheurs dans 34 Universités allemandes

Allemagne

Actualité
Allemagne | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
29 septembre 2017

La GWK (organe de concertation entre l’État fédéral et les Länder sur les questions de recherche) a annoncé lors d’une conférence de presse au ministère fédéral de l’Enseignement et de la Recherche (BMBF) le 21 septembre 2017 la création de 468 postes de professeurs pour les jeunes chercheurs, appelés "Tenure-Track-Professuren".

L’objectif principal de ces créations de poste est d’offrir une perspective plus stable aux jeunes chercheurs, qui cumulent souvent les contrats à durée déterminée, en offrant une titularisation conditionnelle à ceux ayant déjà effectué un ou plusieurs post-docs. Un poste en "Tenure-Track" est l’opportunité de débuter une carrière de recherche autonome (pour une dizaine d’années environ), menant, à terme, à une titularisation définitive. Bien qu’il existe d’autres moyen de parvenir à une titularisation (entre autre l’habilitation ou les postes de professeur junior), les postes en "Tenure-Track" présentent une bonne garantie pour les jeunes chercheurs d’être titularisés. Le programme s’inspire du dispositif du même nom existant déjà aux États-Unis.

L’ensemble des mesures a été présenté au Bundestag en 2016 [1] et prévoit la création de 1000 postes de professeurs en "Tenure-Track" à travers le pays d’ici à 2032. Un milliard d’euros seront employés à financer ces postes.

Lors de la première phase de sélection qui vient de s’achever, 468 postes, soit près de la moitié des 1000 postes prévus, ont été accordés à 34 universités. Quelques universités se distinguent par le nombre important de postes en "Tenure-Track" qui leur sont décernés : l’Université technique de Munich (qui recevra 40 postes), l’Université de Cologne (27 postes), l’Université Humboldt de Berlin (26), ainsi que les Universités d’Erlangen-Nuremberg (24), Hanovre (21), Duisbourg-Essen (21) et Göttingen (20).

Une seconde phase de sélection aura lieu en 2019, afin de distribuer les postes restants.

[1] Voir l’article "Les mesures du gouvernement pour les jeunes chercheurs", Science Allemagne, 23/05/2016 - https://www.science-allemagne.fr/fr/politiques-de-la-recherche-nodossier/les-mesures-du-gouvernement-pour-les-jeunes-chercheurs/

Source : "34 Hochschulen bekommen 468 Professuren", article paru dans Spiegel Online, 21/09/2017 - http://www.spiegel.de/lebenundlernen/uni/tenure-track-professuren-34-unis-werden-gefoerdert-a-1169186.html ; présence de la rédactrice à la conférence de presse

Rédactrice : Claire Speiser, claire.speiser[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr

PLAN DU SITE