Allemagne

Veille scientifique et technologique de l’Allemagne


La France et l’Allemagne ont un rôle particulier à jouer face aux grands défis de notre siècle : en rapprochant leurs capacités elles peuvent constituer rapidement une avant-garde, au regard de leur excellence scientifique respective, de l’interconnexion déjà très avancée de leurs réseaux de recherche et de la masse critique que représente leur investissement cumulé dans la recherche et l’innovation (10% de l’effort de recherche mondial).
Le Service pour la science et la technologie de l’Ambassade de France en Allemagne est chargé du développement de la coopération scientifique et technologique avec notre premier partenaire :

  • en effectuant une veille prospective et stratégique des dernières innovations et résultats de la recherche allemande ;
  • en accélérant le rapprochement des capacités de recherche à travers l’organisation de séminaires spécialisés et de missions exploratoires à destination des chercheurs ;
  • en faisant rayonner l’excellence de la recherche scientifique française auprès de la société civile, des écoles et des étudiants.


  • Retrouvez tous nos articles et dossiers en français sur l’Allemagne ici
  • Retrouvez tous nos articles et dossiers en allemand sur la France ici

Dernières actualités

Appel à candidatures pour le Prix scientifique franco-allemand "Forcheurs Jean-Marie Lehn" 2017

Allemagne | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique
Actualité
21 avril 2017

Le Service pour la science et la technologie près l’ambassade de France en Allemagne, avec le parrainage du Pr Jean-Marie Lehn, prix Nobel de chimie, organise, en partenariat avec l’Université franco-allemande et les entreprises BASF France et Sanofi Allemagne, un concours récompensant une coopération scientifique franco-allemande de recherche dans les domaines de la chimie, de la santé et de la pharmacologie. Date limite de candidature : lundi 15 mai 2017

PEGASUS : le soufre, nouveau vecteur pour stocker l’énergie solaire

Allemagne | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
Actualité
21 avril 2017

Le projet européen PEGASUS porté notamment par le Centre allemand en aérospatial (DLR) et l’Institut de technologie de Karlsruhe (KIT) vise à utiliser différents éléments soufrés comme vecteurs chimiques pour stocker l’énergie solaire puis la restituer selon les besoins par combustion. A terme, cette solution deviendrait une nouvelle voie de stockage de l’énergie solaire.

Publication du rapport 2017 sur le panorama du financement de la recherche énergétique en Allemagne

Allemagne | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
Actualité
21 avril 2017

Différents leviers financiers sont mis en place par l’état allemand dans le cadre de sa politique énergétique. Le principal correspond au programme de recherche énergétique (Energieforschungsprogramm) qui a représenté en 2016 un investissement global de 876 millions d’euros. D’autres sources de financements existent également de la part de l’état mais aussi des Länder ou de l’Europe.

Ouverture d’un centre Einstein consacré au futur du numérique à Berlin

Allemagne | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
Actualité
21 avril 2017

Le 3 avril 2017 a ouvert un centre Einstein consacré au futur du numérique (ECDF) sur le site du forum Robert Koch au centre de Berlin. Ce lieu a pour but de fédérer les compétences issues de la recherche, des entreprises et de la politique et à être une référence internationale dans le domaine du numérique.

L’avenue du 17 juin à Berlin transformée en terrain d’expérimentation pour la conduite automatisée et connectée

Allemagne | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
Actualité
12 avril 2017

Le projet DIGITEC-PS (systèmes de signalisation numérique connecté) a démarré en avril 2017 pour une période de 27 mois. Il a pour objet d’équiper l’avenue du 17 juin, entre la porte de Brandebourg et la Ernst-Reuter-Platz dans le centre de Berlin, pour mener des expérimentations de conduite automatisée et connectée.

PLAN DU SITE