Une expédition scientifique en Antarctique rassemble des chercheurs français et sud-africains

Afrique du Sud

Actualité
Afrique du Sud | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique
25 janvier 2017

Le tout récent Institut polaire suisse, officiellement lancé en novembre 2016, a initié et coordonné un premier grand projet : l’Antarctique Circumnavigation Expedition (ACE).

Il s’agit d’un projet scientifique d’envergure qui rassemble 55 chercheurs venant de 30 pays. Embarqués sur un navire russe, l’Akademic Treshnikov, les participants à l’ACE feront le tour du continent Antarctique.

PNG - 84.9 ko

L’appel à projet ACE, lancé en novembre 2015, a permis la sélection de 22 projets, qui touchent à des domaines interdépendants de la recherche : biologie, climatologie, océanographie, glaciologie et biochimie.

Ce projet est motivé par la conviction qu’une meilleure connaissance des pôles est essentielle pour la planète, car ils prodiguent de forts courants sous-marins qui contribuent à la régulation de la température de la Terre et sont les plus affectés par les changements climatiques.

PNG - 150.7 ko
Programme provisoire de l’expédition

Parmi les 22 équipes présentes sur le grand navire russe, une, menée par Sarah Fawcett du département océanographie de l’université du Cap évolue en océanographie avec un projet qui vise à la caractérisation de la communauté microbienne de l’océan Austral. Dans cette équipe, on retrouve l’université de technologie de la péninsule du Cap (CPUT), l’Université Nelson Mandela (NMMU), celle de Rhodes (RU), le ministère sud-africain de l’environnement (DEA) et le réseau sud-africain d’observation de l’environnement (SAEON) ainsi qu’un partenaire américain, l’Université de Princeton.

Présentée par l’Université américaine de Duke et le laboratoire français d’excellence LabexMER, menée par Nicolas Cassar, une équipe franco-américaine œuvre en climatologie en s’intéressant au plancton comme régulateur climatique.

Un équipe étiquetée France et biologie, menée par Henri Weimerskirch du Centre d’études biologiques de Chizé (unité du CNRS et de l’Université de La Rochelle), réunit le British Antarctic Survey de Cambridge et l’institut d’ornithologie PercyFitzPatrick de l’Université sud-africaine du Cap autour du suivi des albatros et pingouins menacés.

Le 20 décembre, l’Akademik Treshnikov a quitté le port du Cap, marquant ainsi le début de cette nouvelle aventure scientifique en Antarctique. Un site internet est dédié à cette expédition : régulièrement alimenté, il permet de suivre le quotidien des participants et les étapes marquantes.

Plus d’informations :
Le détail de chaque projet (en anglais) - Lien

Sources :

  • “SA scientists take part in climate change expedition in the Antarctic”, article du journal Eyewitness News, 09/01/2017 - Lien
  • « Les préparatifs de l’expédition Antarctic Circumnavigation Expedition (ACE) », article et émission radio de RTS Découverte, 18/11/2016 – Lien

Rédacteur : Mélanie GARCIA VILLAR
melanie.garcia-villar[at]diplomatie.gouv.fr – Lienvers la section Science et Technologie du site de l’Ambassade de France à Pretoria

PLAN DU SITE