Accès rapide :

Partenariats scientifiques bilatéraux

Les programmes scientifiques bilatéraux du ministère des Affaires étrangères

Le ministère des Affaires étrangères a mis en place différents programmes destinés à développer les coopérations scientifiques entre la France et des pays partenaires. Ces programmes bilatéraux permettent de financer la mobilité internationale des chercheurs et de favoriser l’émergence de nouveaux partenariats.

Les Partenariats Hubert Curien (PHC)

67 programmes, dits « Partenariats Hubert Curien »(PHC) sont mis en œuvre par la France et ses partenaires. Les plus anciens ont été crées voici plus de trente ans avec certains pays européens (Espagne, Allemagne), les plus récents ont vu le jour avec plusieurs pays d’Asie (Indonésie, Chine). La sélection des projets s’opère sur des critères d’excellence scientifique et de complémentarité entre les équipes françaises et étrangères. La participation de jeunes chercheurs et le caractère innovantdes recherches, sont également pris en compte. Le plus souvent, les appels à projets sont ouverts à toutes les disciplines scientifiques, y compris les sciences sociales et humaines.

Les programmes COFECUB (Comité français d’évaluation de la coopération universitaire et scientifique avec le Brésil), ECOS (Évaluation orientation de la coopération scientifique) avec la Colombie, le Mexique, le Venezuela, l’Argentine, le Chili et l’Uruguay ou le Centre franco-indien pour la promotion de la recherche avancée (CEFIPRA) peuvent être assimilés à des PHC.

Programmes de Recherche en Réseaux (P2R)

Les programmes de recherche en réseaux (P2R) sont thématiques (santé, eau, environnement…) et concernent un nombre limité de pays (Allemagne, Inde, Chine, Israël, Afrique du sud). Ils ont pour objectifs de favoriser le développement de coopérations autour de priorités scientifiques, tout en favorisant la constitution de réseaux de recherche thématiques.

Les Programmes « Frontières »

Le ministère des affaires étrangères a lancé en 2007, en partenariat avec le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, des programmes « Frontières de la Science » (FOS) avec les États-Unis, le Japon et Taïwan. Un nouveau programme « Frontières de l’Ingénierie »(FOE) a été créé avec le Japon en 2010. Ils consistent en l’organisation de séminaires ouverts aux jeunes chercheurs, leur permettant d’engager un débat interdisciplinaire sur des thématiques scientifiques identifiées. L’émergence de nouvelles pistes de collaboration scientifique bilatérale est attendue.

Mise à jour : avril 2013

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014