Focus : La mission de Lalibela (en Éthiopie), une pluralité d’approches pour l’étude d’un site complexe

La mission "Lalibela, archéologie d’un site rupestre", dirigée par Claire Bosc-Tiesse et Marie-Laure Derat, se consacre à l’étude de la christianisation et au contrôle politique de l’Éthiopie centrale au détour du XIIe et du XIIIe siècle.

Elle se focalise sur le site montagneux de Lalibela, classé au patrimoine mondial de l’Unesco et composé d’un ensemble d’églises rupestres, taillées dans le roc en-dessous du niveau du sol. Plus grand site rupestre éthiopien, Lalibela est aussi le plus complexe, avec un enchevêtrement d’églises, de galeries souterraines et de tranchées à ciel ouvert, de cours et salles troglodytes. Le défi consiste ainsi à retracer les étapes de formation de ce site hors du commun dont la patrimonialisation peut être un obstacle à l’approfondissement des recherches.

Les 12 églises qui composent aujourd’hui le site ont-elles toutes été construites sous le règne de Lalibela, à l’origine de cette première christianisation, vers 1220 ? Pour mieux cerner la nature et le contexte culturel de ces changements, les recherches s’orientent vers les évolutions des pratiques sociales, funéraires et cultuelles de la région, en étudiant à la fois les églises et les lieux de sépulture, notamment l’église Beta Giyorgis (Saint-Georges) et le cimetière de Qedemt.

Après une étape préliminaire consistant dans l’élaboration d’une carte de tous les espaces rupestres de ce complexe, de nombreuses méthodes se sont combinées pour retracer l’historique du site sur le temps long. Les fouilles dans les déblais ont permis de mettre au jour une stratigraphie confirmant l’existence de différentes phases de creusement, complétée par l’étude des sites funéraires qui permet de dater l’introduction des pratiques chrétiennes dans les usages funéraires. A cela viennent s’ajouter des analyses céramologiques qui offrent des informations sur l’occupation domestique du site, des études architecturales et stylistiques menées dans les églises, ou encore des sondages sur des sites non encore étudiés, venant compléter un ensemble d’archives fournissant aussi des informations précieuses sur l’histoire du site.

Ces recherches pluridisciplinaires menées depuis 2008 révèlent la grande complexité du processus de formation du site, reposant sur plusieurs phases d’occupation. Afin d’avoir une lecture claire de ces différentes étapes, la restitution 3D du phasage du site a été entreprise en 2015. Quatre grandes phases d’excavation sont aujourd’hui recensées et visualisées grâce à cette modélisation liminaire réalisée en collaboration avec le laboratoire Archéovision (Université de Bordeaux Montaigne) et le Zamani Project (Université du Cap).

L’ensemble de ces méthodes concourent à mieux saisir la richesse de ce phénomène à la fois culturel et politique qu’est l’enracinement d’une nouvelle religion dans le temps long.

Image Diaporama - Le toit de l'église Saint-Georges (Beta (...)

Le toit de l’église Saint-Georges (Beta Giyorgis) affleurant au niveau du sol, le Mont Asheten en arrière-plan. Photo : Mission Lalibela, Marie Hernandez, 2009

Image Diaporama - Le toit de l'église Saint-Georges (Beta (...)

Le toit de l’église Saint-Georges (Beta Giyorgis) affleurant au niveau du sol. Photo : Mission Lalibela

Image Diaporama - Église monolithique Sainte-Marie (Beta (...)

Église monolithique Sainte-Marie (Beta Maryam). Photo : Mission Lalibela, Marie Hernandez, 2009

Image Diaporama - Cartes et plans du site de Lalibela : état en (...)

Cartes et plans du site de Lalibela : état en 2010. Photo : Mission Lalibela, Centre Français des Etudes Ethopiennes, 2011

Image Diaporama - Escalier et la terrasse de l'église Saint-Gabriel-Sa

Escalier et la terrasse de l’église Saint-Gabriel-Saint-Raphaël (Beta Gabre’el-Rufael). Photo : Mission Lalibela, Clément Ménard, 2009

Image Diaporama - 6. La mission en 2012 sur les fouilles du (...)

6. La mission en 2012 sur les fouilles du cimetière de Qedemt. Photo : Mission Lalibela

Image Diaporama - 7. Traitement pré-opératoire du modèle 3D de (...)

7. Traitement pré-opératoire du modèle 3D de l’église Beta Maryam pour le rendu de la phase d’excavation « Monumentale », à partir des scans du Zamani Project sous la direction du Pr. Heinz Rüther (Cape Town University). Traitement réalisé par Archéovision (...)

PLAN DU SITE