Afrique du Sud - Coopération - Prix de la diplomatie scientifique (8 décembre 2016)

Naledi Pandor, ministre de la science et de la technologie d’Afrique du sud, remet aujourd’hui le « Prix de la diplomatie scientifique » à l’Institut de technologie franco-sud-africain (F’SATI), distinguant les "partenariats internationaux ayant contribué au développement du capital humain" de ce pays.

Fondée en 1996 par la Chambre de commerce et d’industrie de Paris et le Technikon Pretoria après la visite de l’ancien président Nelson Mandela en France, le F’SATI est un institut de formation pour la recherche et l’innovation dans le domaine de l’ingénierie des technologies de l’information, dont la direction est assurée conjointement par les partenaires français et sud-africains. Ce programme bénéficie d’un soutien du ministère français des affaires étrangères et du développement international, ainsi que du ministère sud-africain des sciences et technologies. Il compte parmi ses réussites le développement du premier programme sud-africain et africain de nano-satellites (ZACUBE-1), lancé en novembre 2013.

Désormais implanté dans deux universités sud-africaines à Pretoria (Tshwane University of Technology) et au Cap (Cape Peninsula University of Technology), l’Institut propose des programmes de formation en master et doctorat dans des domaines scientifiques et technologiques à forte valeur ajoutée. Les formations sont délivrées en partenariat avec l’ESIEE Paris, l’école d’ingénieurs de la chambre de commerce et d’industrie de la région Paris Ile-de-France, et l’université Paris-Est-Créteil, avec la participation des universités de Versailles-Saint-Quentin et Montpellier.

PLAN DU SITE