Qu’attendre de ce Sommet ?

Réunir les acteurs du gouvernement ouvert

Depuis plus de cinq ans, un réseau d’innovateurs - issus de la sphère publique comme de la société civile - s’est formé autour du Partenariat pour un Gouvernement Ouvert.

Cette communauté rassemble :

  • les institutions et administrations engagées dans chaque pays ;
  • les points de contacts nationaux, relais opérationnels de l’OGP dans chaque pays membre, qui échangent leurs expériences et leurs ressources ;
  • les organisations de la société civile membres du Partenariat ;
  • la communauté des chercheurs qui observent et analysent ce mouvement et ses impacts ;
  • les porteurs de projets citoyens qui contribuent aux actions de gouvernement ouvert dans leurs pays.

Le Sommet est le rendez-vous incontournable de cette communauté, qui se réunit pour présenter ses engagements et ses initiatives, trouver des alliés et bâtir des coalitions, et s’inspirer les uns des autres.

Elargir la communauté

L’élargissement du Partenariat à de nouveaux membres, notamment francophones et européens, a été annoncé comme une ambition forte de la Présidence française du Partenariat. De nouvelles adhésions seront officialisées lors du Sommet.

Des pays non membres du Partenariat seront également présents en tant qu’observateurs.

Renouveler l’ambition

Concrètement, l’engagement des pays membres et des organisations de la société civile se formalisera à travers une déclaration conjointe.

Le 7 décembre, les membres du Comité Directeur PGO adopteront définitivement la « Déclaration de Paris pour le gouvernement ouvert ». Cette déclaration établira la vision et les priorités du Partenariat pour les années à venir.

L’adoption de cette déclaration sera officialisée lors de la Plénière d’ouverture.

Accélérer le mouvement

En soutien à cet accord, La France et ses partenaires lancent lors de ce Sommet un « Agenda des Solutions », pour accélérer la mise en œuvre de ces ambitions, qui comprend deux volets :

Les Actions Collectives : des coalitions et des coopérations renforcées

Ces actions collectives, ce sont des coopérations concrètes entre Etats et société civile, sur une vingtaine de grandes thématiques pour passer à l’action immédiatement.

La plateforme paris-declaration.ogpsummit.org a été ouverte début novembre afin de recueillir les engagements des partenaires du PGO sur ces actions : les Etats, collectivités et organisations de la société civile sont invités à y déposer leurs contributions volontaires, sous forme de projets concrets et de ressources partagées, et à bâtir des coalitions pour amplifier l’impact des actions menées.

Un portail des solutions numériques pour le gouvernement ouvert lancé à l’issue du Sommet

En appui à ces coopérations, à l’action des sociétés civiles et à la mise en œuvre effective des engagements pris par les pays membres du PGO dans leurs plans d’action nationaux, une plateforme contributive rassemblant les outils numériques d’opengov du monde entier sera inaugurée à l’issue du Sommet.

Ce catalogue visera ainsi à la fois à :

  • donner des outils aux administrations et à la société civile ;
  • faciliter la mise en oeuvre des engagements pris par les gouvernements dans le cadre de leurs plans d’action nationaux ;
  • favoriser le partage de ressources et d’expériences et les coopérations entre membres du Partenariat.

Innover et partager les outils du gouvernement ouvert - #OGPToolbox

Développée depuis le mois d’avril par la mission Etalab avec le Partenariat pour un gouvernement ouvert et les écosystèmes de la civic tech, cette plateforme contributive sera officiellement lancée à l’issue du Sommet #OGP16.

Depuis plusieurs mois et en particulier pendant le hackathon placé au cœur des 3 jours du Sommet, les participants du Sommet sont invités à y référencer les outils qu’ils utilisent et/ou développent pour débattre, consulter, élaborer des budgets participatifs, évaluer des politiques publiques, créer des registres de données, etc.

Conçue comme un accélérateur de projets, cette plateforme permettra aux participants d’utiliser des outils existants afin de mettre en œuvre plus rapidement leurs engagements en matière de gouvernement ouvert.

Mise à jour : décembre 2016

PLAN DU SITE