Accès rapide :

Espagne

Les échanges commerciaux entre la France et l’Espagne en 2013

Historiquement excédentaire (+8,7 Md€ en 2006), le solde commercial de la France avec l’Espagne est entré en territoire négatif en 2012 et s’est légèrement détérioré en 2013. Nos exportations de biens vers l’Espagne s’élèvent à 28,9 Md€ en 2013 (38,1 Md€ en 2006), soit une baisse de 24,2% sur la période. Nos importations depuis l’Espagne s’établissent à 30,6 Md€ en 2013, retrouvant ainsi leur niveau d’avant-crise (29,3 Md€ en 2006), après une forte diminution en 2009. Ainsi, notre solde commercial avec l’Espagne est resté déficitaire en 2013, à un niveau légèrement supérieur à celui observé l’an passé (-1,78 Md€ contre -1,76 Md€ en 2012). Toutefois, les positions de nos entreprises restent stables depuis 2010, aux alentours de 10,9% de parts de marché, après une érosion importante enregistrée au début des années 2000. Enfin, la France est restée en 2013 le 2e fournisseur de l’Espagne derrière l’Allemagne et son premier client, tandis que l’Espagne perd une place au classement des clients et des fournisseurs de la France.

Il semble que vous ne disposiez pas d'un plugin de lecture de fichier PDF.
Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF - (178.1 ko).

Doc:Télécharger les échanges commerciaux entre la France et l’Espagne en 2013 , 178.1 ko, 0x0
Télécharger les échanges commerciaux entre la France et l’Espagne en 2013 - (PDF, 178.1 ko)

Le commerce extérieur de l’Espagne en 2013

Malgré l’activité économique dégradée de ses partenaires européens, les exportations espagnoles ont réussi à progresser de +3,6% en 2013 pour atteindre 234,2 Md€ par le biais d’une diversification géographique et sectorielle, d’une augmentation du nombre des entreprises exportatrices et d’une compétitivité accrue. En 2013, le déficit commercial espagnol a continué de se contracter se réduisant de moitié par rapport à 2012 pour atteindre -15,9 Md€. Cette réduction du déficit commercial a été permise tant par une hausse des exportations (+3,6%) que par la baisse des importations (-3%) La contraction du déficit commercial espagnol amorcée au début de la crise s’opère malgré le poids croissant de la facture énergétique qui est devenue, en 2012, le premier poste d’importation du pays devant les biens d’équipement. L’UE reste le 1er partenaire commercial de l’Espagne, mais on observe une augmentation continue des échanges avec les pays d’Afrique du Nord, d’Amérique latine et la Chine depuis 2007.

Il semble que vous ne disposiez pas d'un plugin de lecture de fichier PDF.
Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF - (365.4 ko).

Doc:Télécharger le commerce extérieur de l’Espagne en 2013 , 365.4 ko, 0x0
Télécharger le commerce extérieur de l’Espagne en 2013 - (PDF, 365.4 ko)

Les investissements directs étrangers entre la France et l’Espagne en 2012

En 2012, l’économie espagnole enregistre une entrée nette d’IDE de 17,8 Md€ (1,7% du PIB), conséquence d’une baisse importante des IDE sortants (désinvestissement de -3,8 Md€ contre un flux positif de 26,3 Md€ en 2011) et de la croissance des IDE entrants (21,6 Md€ i.e. +12% par rapport à 2011). L’Espagne se situe donc à la 14ème place des pays récepteurs d’IDE et à la 11ème place des investisseurs mondiaux. En termes de stock, les IDE espagnols à l’étranger représentent 475 Md€ contre 481 Md€ pour les IDE étrangers en Espagne (Banque d’Espagne, BdE). Les principaux investisseurs restent les pays de la zone euro, les États-Unis, et l’Amérique latine. En 2012, ce sont vers les pays de la zone euro que se sont principalement dirigés les flux d’IDE espagnols. Enfin, la France reste un partenaire privilégié de l’Espagne où elle est le 3ème investisseur (10,4% du stock d’IDE étranger, BdE) tandis que le Royaume se place comme 9ème détenteur d’IDE français dans le monde (3% du stock ; Banque de France, BdF).

Il semble que vous ne disposiez pas d'un plugin de lecture de fichier PDF.
Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF - (310.2 ko).

Doc:Télécharger les investissements directs étrangers entre la France et l’Espagne en 2012 , 310.2 ko, 0x0
Télécharger les investissements directs étrangers entre la France et l’Espagne en 2012 - (PDF, 310.2 ko)

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014