Accès rapide :

Allemagne

Les échanges commerciaux entre la France et l’Allemagne en 2013

En 2013, la France a enregistré son plus faible déficit commercial avec l’Allemagne, son premier partenaire commercial, depuis 2007. Le déficit commercial s’est réduit de 12% du fait d’une contraction plus nette des importations que des exportations, notamment pour le matériel de transport et les produits pharmaceutiques. Le taux de couverture progresse ainsi, passant de 80 à 82%. Le solde commercial dans l’agroalimentaire est négatif, pour la deuxième année consécutive, tandis que celui de l’industrie pharmaceutique est positif, pour la première fois depuis 2004. Les exportations de produits informatiques, électroniques et optiques ainsi que des textiles, habillement, cuir et chaussures progressent. Juin 2014 © DG Trésor

Il semble que vous ne disposiez pas d'un plugin de lecture de fichier PDF.
Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF - (359.2 ko).

Les investissements directs entre la France et l’Allemagne

Les stocks d’investissements directs à l’étranger entre la France et l’Allemagne sont équilibrés. Le stock d’investissements directs français en Allemagne s’élève, en 2011, à 45,5 Md€ et le stock d’investissements directs allemands en France à 47 Md€. La part des investissements français en Allemagne et, inversement, allemands en France ont reculé depuis 2001. En 2012, les flux d’investissements français vers l’Allemagne ont été importants (+4 Md€, en deuxième position pour ces flux, après les Etats-Unis). A l’inverse, l’Allemagne a réduit ses investissements en France (-2 Md€). Ces flux sont toutefois très volatils d’une année à l’autre. Juin 2014 © DG Trésor

Il semble que vous ne disposiez pas d'un plugin de lecture de fichier PDF.
Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF - (442.7 ko).


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014