Accès rapide :

La France : un leader dans les start-ups et les entreprises innovantes

L’ouverture récente d’un French Tech Hub (centre technologique français) à San Francisco, inauguré par le Président de la République François Hollande est le dernier exemple en date de l’engagement de la France quant à l’innovation et la technologie numérique. Des initiatives nombreuses et variées sont en cours de réalisation pour développer la compétitivité et la croissance à long terme.

La France : un leader dans les start-ups et les entreprises innovantes

La France est classée deuxième en Europe et quatrième dans le monde pour le nombre de brevets déposés

Selon un rapport de Thomson Reuters datant de 2013, 12 entreprises françaises (entre autres AIRBUS, L’OREAL, SAINT GOBAIN, ALCATEL LUCENT et VALEO) se trouvent parmi les 100 premiers innovateurs mondiaux, ce qui place la France à la troisième place du classement, derrière les Etats-Unis et le Japon.

En 2013, dans la liste Deloitte des 500 startups connaissant la croissance la plus rapide en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient, les entreprises françaises arrivent premières pour la quatrième année consécutive. Quatre-vingt-six entreprises françaises figurent sur la liste, avec, entre autres, Ymagisin en tête de peloton. En 2012, Criteo, aujourd’hui coté au NASDAQ, est arrivé premier.

Le Président Hollande a récemment annoncé la mise en place d’un processus simplifié de « guichet unique » pour attirer les start-ups étrangères en France, allant de pair avec une contribution financière pour les aider à se lancer.

L’Initiative Jeunes Entrepreneurs (YEI) est l’accélérateur franco-américain pour les start-ups américaines innovantes qui veulent profiter des opportunités qui leur sont offertes en France.

L’engagement français pour l’innovation

La France a le crédit d’impôt R&D (recherche et développement) le plus important d’Europe ; il couvre 30 % de tous les coûts de R&D atteignant jusqu’à 140 millions de dollars et 5 % au-dessus de ce seuil. Les dépenses d’innovation subies par les PME sont également éligibles pour le crédit d’impôt pour la recherche (jusqu’à 110 000 dollars par an). Cette économie d’impôts pour les entreprises innovantes atteint 69 milliards de dollars.

La France a un Programme d’Investissement National qui s’élève à 65 milliards de dollars. Il vise à augmenter le potentiel de croissance en favorisant l’investissement dans l’éducation supérieure et les formations, la recherche scientifique et technologique, les secteurs industriels d’envergure mondiale et les PME innovantes, les technologies écologiques et l’économie numérique. 300 millions de dollars sont spécialement réservés pour stimuler la création et le développement d’entreprises numériques françaises en France et à l’étranger.

En France, il existe 71 pôles de compétitivité, inspirés du modèle américain, qui réunissent des universités, des entreprises privées et des centres de recherche, mais aussi des institutions de recherche de nouvelle technologie qui bénéficient d’investissements conjoints publics et privés. Ces pôles attirent des partenariats internationaux et 17 projets de coopération avec des associés américains sont déjà en place.

“Innovation 2030”, un défi d’innovation mondial, a été lancé en décembre 2013. Le défi est ouvert aux start-ups françaises et étrangères, mais aussi aux entreprises innovantes, et est soutenu par 400 millions de dollars qui viennent de la banque publique d’investissement française. Le but est de co-financer des projets innovants dans sept domaines stratégiques : le stockage d’énergie, le recyclage des métaux, le développement des ressources maritimes, les protéines et la chimie végétales, la médecine personnalisée, l’ « économie des seniors » (innovation dans le service aux personnes âgées) et le big data (données massives).

Pour en savoir plus :

- Innovation 2030

16.06.2014


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014